Actualité : En Falaise

Barbières
Lundi 13 juin l’équipe des motivés du lundi s’est retrouvée à barbières pour se mettre au frais. l’idée avait fait l’unanimité des clubs environnants mais seulement avec de petites équipes donc ce n’était pas la queue dans les voies.
Encore une belle soirée sur le caillou, bien détendue comme on les aime
Prochaine et dernière étape : Les Roches qui dansent lundi 27 juin.
Pensez à vous inscrire !
TipTop-Secret
Qui dit mois de juin, dit longues journées ! Et qui dit longues journées, dit sorties falaise possibles après le travail (ou l’école), le soir, à la fraîche (ou presque). Le club organise donc plusieurs escapades vespérales (oui, ça veut dire « le soir » et ça évite les répétitions, note de l’auteur) tout au long du mois, encadrées par les initiateurs bénévoles Mickaël et votre serviteur.
C’est ainsi qu’une petite troupe a pris la direction de Crussol sur le site dit « Top Secret » lundi dernier. La fréquentation de la falaise étant depuis 30 ans inversement proportionnelle à ce que son nom laisse entendre, le site est un poil patiné. N’empêche : rééquipé récemment, avec tous les niveaux de difficultés et des voies courtes sur un calcaire gris, compact, fracturé par de longues fissures et quelques cristaux de silex, il est parfait pour consolider son expérience en falaise, lors d’une soirée relativement fraîche d’été.
Léa et Floriane s’élancent à l’échauffement dans « Le joint de dilatation » (4c). Ça passe en tête pour toutes les deux, sans problème, même s’il faut dompter la patine typique de Top Secret. On en profite pour faire une petite révision sur la manip’ de haut de voie. Mickaël et moi faisons du grain à « La Pin’s Up » (6a), la ligne voisine. Ça permet de contrôler la manip’ tranquillement.
Vincent s’échauffe, en terrain connu pour lui, dans « la Terreuse délaissée » (5c), et y pose une moulinette. Floriane ira ensuite y mettre les doigts. Après des débuts hésitants dans ce dièdre déroutant, elle trouvera la clé du bas de la voie. Mais finira par sécher dans le haut, plus physique. Ça devrait le faire la prochaine fois. Léa de son côté apprend les coincements de pieds et de mains dans « Chunk Up » (5c), en tête. Même pas peur ! Faut juste avoir confiance avec les pieds dans la fissure, n’est-ce pas !
Vincent aime décidément bien les angles et rempile dans « Dièdre-èdre » (5c) suivi par Floriane et Léa, en moulinette. Mick en profite pour aller poser les paires dans LE projet de Vincent : « Bonne fête Léon » (6b), une double fissure physique (surtout quand on zappe la moitié des prises, comme votre serviteur !) tout en compression et en coincement.
Puisque le groupe est désormais sur de bons rails, autant se faire plaisir : l’auteur de ses lignes est allé mettre les paires dans « Le Fantasme de Lilliput » (7a+). Je sais que j’ai pas le droit de dire que « c’est morpho ». Mais là, quand même… Rien que le nom quoi ! Je sèche sur le premier crux … ça passe en tirant au point, et le reste de la ligne offre de magnifiques mouv’ techniques et teigneux sur une proue bien lisse par endroits.
Mickaël ira derrière et trouvera lui la clé de tous les passages. C’est pas enchaîné mais c’est pas grave, ça nous donnera une excuse pour revenir.
Ah et puis bien sûr : Vincent a brillamment topé le relais de « Bonne fête Léon », le carnet de croix n’est donc pas vierge ! Bravo Vincent.
Prochaine étape de ce « Minéral Summer Rock Tour » : Barbières, le 13 juin. Une falaise très fraîche, au pied du Vercors, avec là encore tous les niveaux de difficulté et notamment de belles longueurs de 25 m, dans le 5c/6a, qui « déroulent » bien. N’hésitez pas à vous joindre à nous, quelle que soit votre expérience en falaise !
Merci encore à nos super bénévoles Thibault et Mick pour ces sorties

Lire l'article… Pas de commentaire |

Lire l'article… Pas de commentaire |

Nos jeunes graines de champions étaient en stage dans l’Hérault.

Nous n’avons pas eu de chance avec le temps mais nous avons su nous adapter et en profiter à fond.
Nous avons découvert la magnifique falaise du moulin de Bertrand ou certains feront leurs premiers 6c et nous avons eu le droit à un magnifique run plein de combativité de Oscar dans un 7c, ça commençait bien!
Le jour suivant nous sommes allés dans le Macif du Thaurac, très belle falaise mais l’engagement a refroidi beaucoup de motivés. Tout le monde à très bien grimpé et de nouvelles Belles voies on été libérés.
Les 2 jours suivants on été très humides et nous on conduit en salle. Nous avons tous fini lessivés et nous avons apprécié les très beaux run de Victor.
Le dernier jour se déroula tout en simplicité et plaisir sur une barre école du Thaurac
On espère que la prochaine fois nous aurons moins de pluie.
Merci à Victor pour son accompagnement.
Une super ambiance avec une belle équipe la suite au prochain épisode à Fontainebleau.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Entre le 30 avril et le 1er mai, 11 jeunes, deux adultes, un moniteur stagiaire, un moniteur du club, deux parents de moniteur et un bébé sont partis en stage à Margalef pour 7 jours d’escalade à profiter de la douceur catalane. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le déplacement n’a pas été vain, puisque ce stage a été une réussite sous bien des aspects.

En termes de cotation d’abord, puisque nous avons eu le premier 7b d’Aurore (Eco-Jessi, secteur « Culample 4 »), le premier 6c+ d’Antoine (Mas vale ser freky que maricon de playa, même secteur), le premier 6c de Dorian (Aresta Bruc, secteur « Can Pesafigues »), de nombreux autres enchainements dans le 6a, 6b, 6c (désolé les jeunes, vous avez été trop forts et j’ai perdu le papier où j’avais noté les perfs…).

En termes d’ambiance ensuite, avec une motivation presque sans faille de toute l’équipe, de l’humour, des jeux, du yoga, des baignades, des repas, des formations insta, bref, que des bons moments.

Pour revenir sur l’escalade, nous avons commencé par explorer le secteur « Cami de l’ermitaje », un super chouette secteur où des voies pas trop longues et bien équipées ont permis aux stagiaires de découvrir ou se refamiliariser avec les manips. Ce jour-là, beaucoup de voies faciles en tête ont été enchainées, et quelques voies dures ont été explorées en moulinette. Malheureusement, nous ne reviendrons pas sur ce secteur pour retenter les voies dures, poussés vers les secteurs ombragés par la météo qui s’éclaircit.

Lundi et mardi, nous avons planté le drapeau aux secteurs « Can Pesafigues » et « Can Verdures », deux chouettes secteurs avec des voies de tout niveaux, notamment des 6 très classes et des 7 très typiques de Margalef, dans la continuité sur petits trous. On notera l’acharnement de Dorian pour son premier 6c, Aresta Bruc.

Mercredi, jeudi et vendredi, nous étions dans les secteurs de « l’Obac del Roger », trois jours dans ces secteurs car 2 demi journées de repos se sont glissées dans le planning. Et aussi parce que ces secteurs sont vraiment très très bien, pour tous les niveaux. Entre les voies courtes et atypiques du canyon de « Chorreras », les longues dalles à gouttes d’eau de « Reggae » et les longs mais légers dévers à bi-doigts de « Culample 4 », il y avait vraiment de quoi se faire plaisir dans tous les niveaux et tous les styles. C’est surtout vendredi que le vent des croix se lève et qu’Aurore fait son premier 7b (Eco-Jessi) et Antoine son premier 6c+ (Mas vale ser freky que maricon de playa).

Samedi, nous avons commencé par grimper au secteur Tobogan et Totxo del Vi, avant de nous déplacer au secteur « Ca la Marta », afin de fuir le soleil. La fatigue se fait sentir et peu de croix se font, mais la motivation des jeunes reste constante, et c’est contraint et forcé qu’il faut les arracher des cordes pour les ramener au gîte le soir.

Au final, pleins de bons souvenirs pour les jeunes (j’espère), un super stage pour toute l’équipe et des bons moments passés tous ensembles. A refaire !

Toutes les photos ici.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Jour 1

Nous arrivons à la falaise vers 11h. On est à l’ ombre et ça tombe bien car il fait déjà chaud. Tout le monde commence par des voies faciles en moulinette pour se mettre en jambes. Très vite, la falaise passe au soleil. Mais rien n’arrête nos grimpeurs surmotivés. Certains tentent un 6b+. D’autres révisent leur manip de haut de voies. Elouan fait sa première voie en tête. Nous partons vers 16h30 car le programme de la fin de journée est chargé : rafraîchissement à la rivière, montage de tentes, courses, repas et jeux de société.

Jour 2

Nous montons un peu plus haut le long de la barre d’Ubrieux pour découvrir d’autres secteurs. Nous sommes à mi-ombre toute la journée. Arsène, Hugo, Nathan grimpent en tête. Lhony et Ambre font leur première voie en tête en falaise. Tout le monde essayent de longues dalles entre le 4c et le 6b.

Vers 16h, tout le monde est fatigué et il commence à faire vraiment chaud. Goûter à la rivière puis petite séance de cirque : slack-line, diabolo, jonglage, massues, concours de tractions, de casse-têtes. Après de bonnes pâtes aux légumes, un time-up de folie au camping.

Jour 3

Nous partons tôt le matin pour grimper à la fraîche et découvrir la falaise de Baume Rousse. Un secteur tranquille, mi-ombre avec de très longues voies en 5c/6a que tout le monde a pu essayer en moulinette. Presque tout le monde grimpe des voies faciles en tête.
Vers 15h nous rentrons au camping pour faire une pause jonglage et préparer le pique nique du soir.

18h, nous sommes au pied de la falaise d’Ubrieux pour mettre des essais dans les voies du premier jour, un 6b+ particulièrement, en profitant de la fraîcheur du soir. D’autres grimpent en tête les voies faites en moulinette il y a deux jours. Nous terminons la journée par un apéro et pique nique au pied de la falaise. Un bel avant goût de l’été.

Jour 4

La journée démarre par le rangement de nos emplacements au camping, pliage de tentes et nettoyage du marabout. Fin de matinée, nous arrivons à la falaise. Quelque courageux grimpent pendant que d’autres mangent. La peau des doigts commence à être fragile et la fatigue se fait sentir. Nous noterons quand même de beaux combats dans les voies, un long 5c+ dans un dièdre et un 6b+. Aussi de nombreuses voies en tête plus faciles.

Nous retiendrons les combats acharnés de Lhony, Justine, Arsène dans les 6b/6b+. Le long 5c+ de Nathan. Les Essais de Tom dans la longue dalle en 6a. Le 5c+ et le 6a de 35 mètres de Lhony, Ambre, Hugo, Arsène. La première voie en tête et première manip pour Elouan. Les nombreuses voies en tête de Joséphine.

Bravo à tous, et merci à Manon pour l’aide à l’encadrement.
Dora

Lire l'article… Pas de commentaire |

Il aurait pu le faire il y a quelques semaines déjà. Il a attendu le printemps pour enchaîner « Pince de galle », le mythique 8a+ du secteur des fous.

Un grand bravo à Robin pour cette belle croix.

Lire l'article… Pas de commentaire |

En stage à Margalef avec les ados, Aurore Wasylyk vient d’enchaîner son premier 7b, avec Eco-Jessi au secteur Culample 4 ! Une montée pleine d’émotions, de remobilisation et de détermination !

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Après une coupe de France de difficulté dans la cité Phocéenne, les jeunes compétiteurs du club au lieu de rentrer sur Valence ont mis le cap sur le Lubéron et plus précisément sur Buoux.

Une météo mitigée mais quand même avec des conditions de grimpe sympa, un hébergement cool à Apt, des voies  démentes sur les secteurs du « Brillant Sonné », du « Grillage » et dans une moindre mesure sur le secteur des « Baumes ».

Bref, un stage sympa et dans environnement haut de gamme.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Profiter des vacances, d’un soleil estival et d’une température printanière. Autant d’éléments qui étaient réunis ce dimanche 17 avril pour Nico, Thibault et Matéo, accompagnés de Jean-Loup. Tous 4 sont partis faire une grande voie au secteur « Fond du Cirque » à Presles.

Un joli challenge, jugez plutôt : 180m de ED-, 3 longueurs en 6c ou 6c+, le reste naviguant hardiment entre le 6b et le 6a+… de quoi s’en mettre plein les bras ! L’équipe a admirablement relevé le défi, et si tous n’ont pas tout enchainé, tout le monde s’en est très bien sorti, et nous sommes sortis assez rapidement, à peine cuits (presque plus par le soleil que par les mouvements, d’ailleurs) et surtout très heureux !

Une très belle voie de caractère, pas facile mais bien protégée. Que du bonheur !

Lire l'article… Pas de commentaire |

Ce week-end, un groupe d’adultes est parti avec Jean-Loup découvrir quelques grandes voies du Cap Canaille. Une belle équipe pour une bonne ambiance, avec du poulet, du vin, des asperges, des pâtes, des sandwichs enfermés dans les camions, des discussions enflammées sur les plus beaux relais, et même (un peu) d’escalade !

Samedi, après une approche un peu longue (on s’est pas « perdus », on a « exploré une nouvelle approche »), nous avons squatté 2 voies majeures du Cap (au grand dam d’autres groupes…) :

  • Agatha, Nico, Matéo et Thibault sont allés explorer le boyau et le dévers de « Never Mind the Bollocks »
  • Gwen, Laura, Caro, Léa, Michel, Mick et Jean-Loup étaient dans les grottes et la renfougne de « 2 vauriens 3 canailles »

Dimanche, on s’est un peu plus réparti et on a été bien plus efficaces sur la descente et les départs, et du coup on a été un peu moins envahissants sur la falaise !

  • Nico, Thibault, Mick et Jean-Loup sont partis faire « Bienvenue chez Damoclès », peut-être la plus belle voie du Cap, en tout cas un vrai bijou gazeux et sculpté.
  • Caro, Léa et Michel sont allés faire « Never Mind the Bollocks »
  • Agatha et Matéo étaient dans « 2 vauriens 3 canailles »
  • Gwen et Laura, fatiguées des aventures de la veille, sont parties faire de la couenne au secteur du Sémaphore.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création