Actualité : En Falaise

Ce week-end, une équipe de choc ( Damien, Julie, Yohann, Mathilde, Nicolas, Léa et Sébastien ) part à l’aventure en direction du sud pour aller chercher le soleil. Après un trajet rythmé part la musique émoustillante de ti’Dams, notre équipe se voit peu à peu, s’empêtrer dans ce qu’il faut appeler par son nom : un temps de m***e.

Mais l’équipe ne se dégonfle pas ! Marche d’approche, découverte des lieux, installation éclair des cordes,  et en avant gain-gant ! Tout le monde réussit à faire une voie ou du moins un essai avant l’inévitable pluie toute froide … Pour certain c’était un batpême de grimpe sous la pluis : une expérience de toute évidence exceptionnelle ! Les membres du convoie votent pour une situation de replie : muscu et souplesse cet après-midi! Alors direction le gîte,  et c’est parti pour une séance dans le salon du gîte ! Avec du rythme les dips s’il vous plait !

Voici venu le soir : la pluie cesse et le vent se lève …. ça sent la belle journée pour demain. Après un bon repas cuisiné à la bougie ( façon de parler, mais fallait voir la « non » force de cuisson des plaques de gaz du gîte) donc après 3h de cuisson, l’équipe de choc peut enfin mettre de l’énergie dans le moteur !

Parlons peu, parlons bien, le meilleur du séjour arrive : Dimanche sur les dentelles, soleil, chaleur et bonne humeur ! Nous sommes allé sur le secteur : rocher du Cayron droit / puis gauche. Des voies du 4 au 7ème degré, de quoi mettre tout le monde d’accord ! Nous y avons découvert un rocher de qualité, pas patiné même dans les 5, c’était dans l’ensemble de très jolies longueurs en dalle, avec  quelques fissures rebelles avec du style !

L’équipe a voté pour la meilleur réplique du week-end de Yo et Mathilde :

  • Math :  » Seeeeeeec ! »
  • Yo :  » Allez encore un effort, bat toi un peu !! »
  • Math :  » mais je suis au relai ! »
  • Yo :  » Ah, oui …. en effet, sec alors !

Nous votons pour les plus beaux vols de Yo dans Les quatre saisons 6b/c  (même si le deuxième lui a valu une douleur à la cheville, ahhh les plomb en dalle ne pardonne pas !)

Nous félicitons Nicolas pour ses 3 premières voies en tête en falaise dont « frankie goes to Virginie » 5b/c de 30m , qu’il a enchainé avec aisance et brio petit bémol tout de même pour sa souplesse, mais chuuuuut!

Nous félicitons aussi s’il vous plait, sous un tonnerre d’applaudissement tous les acteurs de ce week-end pour avoir grimpé sous la pluie des dalles lisses comme des c**s le 1er jour du stage !!

Voici les photos du stage, avec en bonus celles de Yo :

 

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Ce dimanche, alors que les bulletins météo étaient d’un pessimisme à faire vider cul sec n’importe quel tube de Prozac à la mamie du quartier, 4 irréductibles Minéraliens se sont une nouvelle fois donnés rendez vous à 9h au club pour se rendre (une fois de plus encore) sur la magnifique falaise d’Anse, à Omblèze (on ne s’en lasse toujours pas!).

Pendant qu’une majorité sont allés tripoter de leurs boudins le fantastique plastique multicolore de notre salle de pan, ces 4 valeureux se sont délectés du magnifique calcaire gris, sous une météo plutôt clémente.

Bref, ils n’ont pas réussi l’impossible, mais une belle journée en falaise c’est toujours ça!

Rendez vous le mois prochain pour la prochaine sortie dominicale!

Lire l'article… 2 commentaires

Jeudi 12 Octobre 2017, 9h00 du matin.

Le pied de la falaise d’Anse, au niveau du secteur « Zoé », se voit pris d’assaut par trois équipeurs : Gaëtan Coutaz et Régis Oriol, deux stagiaires en fin de formation du D.E escalade accompagnés de Philippe Saury.

À la fin de la journée, une quinzaine de cordes statiques avaient été installées et la plupart des relais changés.

 

Deux jours plus tard, le Samedi 14 octobre.

9h00 du matin 15 bénévoles.

5 cannes à purge, 6 perfos, 2 disqueuses, des dizaines de cartouches de mortier colle, des centaines de tiges de tendeur, des gants, des brosses, des chiffons des masques de protection, des forets, des marteaux …

Tout était posé au sol, bien organisé par lots, sur le parking de la falaise d’Anse à Omblèze.

1h00 plus tard et 200m plus haut, une foule de petits êtres suspendus à leur baudrier s’agitaient sur les cordes préalablement posées.

Le concert plutôt Hard « Roc » avait commencé.

Les anciennes broches Bis 2, sautaient plus ou moins facilement les une après les autres à la canne à purge pendant que les perfos attaquaient la roche, préparant le logement des broches de remplacement.

En milieu de journée, l’opération fastidieuse et délicate de collage pouvait commencer. La chaleur jouait contre nous. La colle séchait très vite, et nous aussi d’ailleurs.

Le temps passait vite, trop vite. La fin de journée approchait et il restait encore tant à faire !!!

L’efficacité et la motivation des 15 bénévoles présents sur le chantier ont, contre toutes prévisions, permis de venir à bout du travail engagé.

Le soir, au parking, les dos étaient labourés, broyés par des heures de suspension dans le baudrier, les bras trainaient par terre, les visages blanchis par la poussière de calcaire étaient marqués par la fatigue, mais curieusement, tout le monde était heureux. Heureux d’avoir contribué à l’entretien de ce terrain de jeux exceptionnel, satisfait du travail bien fait, ravi pour certains de s’être enrichis de nouvelles compétences, fier de savoir que des centaines de grimpeurs allaient pouvoir profiter de notre intervention, mais aussi enchanté d’avoir pu déconner, taquiner, partager, échanger, entraider au sein d’une équipe de choc durant cette chaude et interminable journée.

 

Le samedi 28 octobre, 9 bénévoles.

La même opération a était reconduite avec une dizaine de cordes statiques installées la veille dans le secteur « Bleu ».

La journée n’a pas été moins éreintante ni plus courte que la précédente. De puissantes bourrasques de vent avaient remplacées les fortes chaleurs de la séance précédente, mettant à rude épreuve notre sérénité.

 

 

Cahier des charges du chantier :

Remplacement des relais usés, non chaînés, réalisés parfois avec des points de résistance variable indéfinie.

Remplacement des Bis 2.

 

Bilan technique :

25 voies rééquipées ; 300 points changés ; 27 relais changés ; purge de tout ce qui était douteux ; nettoyage des prises envahies par la végétation.

 

Réflexion :

Outre ce bilan technique très positif, ces deux journées de rééquipement démontrent que les grimpeurs consommateurs n’ont pas encore tués les autres.

Nous profitons de cette occasion pour réaffirmer que la survie et l’avenir de nos terrains de jeu ainsi que la gratuité de leurs accès dépendent de l’implication, de tous.

Chaque pratiquant devrait se considérer comme étant le gardien de la chose, la sentinelle des falaises.

Un coup de clé à fourche 17/19 mm sur la plaquette qui bouge, quelques minutes pour nettoyer la prise bouchées, virer l’écaille ou la prise qui bouge, remplacer la sangle pourrie qui mène au secteur du haut, couper les ronces qui prolifèrent et griffent les bras et les mollets sur le sentier d’accès ou téléphoner au club gestionnaire, Comité Territorial local pour les interventions plus complexes. Et pourquoi pas répondre aux sollicitations du Comité Territorial lors des opérations décrites ci-dessus ?

En tous cas, nous remercions l’équipe de joyeux grimpeurs équipeurs pour ces deux belles journées de chantier sur la falaise d’Anse.

Petite panoplie du grimpeur responsable = une clé à fourche 17/19 (170gr pour 7,5€) et un sécateur (123gr pour 5,00€).

 

Un grand Merci à :

Bernard ORIOL ;  Remi GILOLIN ;  Amélie ROUVEYROL ; Mathieu ROLLAND ; Julien DURANTON ; Mathilde ROQUES ; Loïc JULIEN, Géraldine GROSJACQUES ; Jean-Michel BENSACQ ; Gérald TORREGROSA ; Daniel WEITZ ; Eddy TECHER ; Christophe GUIER pour leur participation et leur bonne humeur.

 

Merci également à :

– Gaëtan Coutaz pour la coordination et sa participation au chantier ainsi qu’à l’accompagnement des bénévoles.

– Régis Oriol pour sa participation au chantier et son accompagnement des bénévoles

 

Chantier sous la responsabilité et la participation de Philippe Saury (CT FFME 26).

 

 

 

 

 

 

Lire l'article… Un commentaire

Après 3 semaines sur le site de Red River Gorge, eh bien je peux dire que je n’ai pas été déçu du voyage…
Plusieurs raisons peuvent vous pousser à venir dans l’état du Kentucky : Tirer avec un gros gun sur bamby ou dans un baril vide, pécher, faire de l’équitation, exploiter des puits de pétroles, visiter les fabriques de Bourbon ou encore rejoindre une bande de joyeux lurons pour partager du bon grès avec eux !

Vous vous en êtes doutés, c’est surtout cette dernière qui m’a poussé à prendre mes billets pour Lexington, petite ville sans grand intérêt, situé à une heure seulement de Red River Gorge.
Cette dernière comporte plusieurs vallées composées d’une végétation dense, qui recèlent de nombreux secteurs propices à la varappe à mains nues.

Que ce soit avec des coinceurs ou des dégaines accrochées au baudrier, une chose est sure, vous allez croiser sur votre chemin un grès ou les mots pourrons surement vous manquer tellement il est…incroyable!

Quel que soit le niveau de difficulté, les voies surprennent par la qualité du rocher : très sculpté, offrant par endroit de surprenantes préhensions « ergonomiques », c’est un peu comme si vous empilez les beaux blocs de Fontainebleau à la suite : plaisir intense&prolongé garanti!!!
L’escalade est dans l’ensemble physique et énergétique, l’effort se rapproche assez de ce que l’on fait en salle. En gros : troquez votre paire de chaussons rigides contre une bonne paire de ballerines bien souples et achetez vous les biscottos adéquats  !

Avec un grain très fin, inutile de préciser qu’il vaut mieux un peu de fraicheur si vous voulez avoir un minimum de friction…Les conditions climatiques peuvent facilement faire le grand 8, en quelques heures on passe facilement du short à la triple doudoune et inversement !
Bref si vous voulez remplir votre carnet de croix ne venez pas trop tôt dans la saison, checkez la météo régulièrement et… évitez « LA croix » du dimanche car ce sera difficile de payer un coup à boire à vos potes : les tireuses font la grève ce jour là…

Sur zone il y a plusieurs campings dont Miguel’s Pizza (qui possède également un shop d’escalade), Land of Arches ou Lago Linda (qui proposent tous des chambres à louer), mais aussi des maisons à louer un peu plus chères qui peuvent s’avérer rentables pour un groupe à la recherche de confort.
Bref une destination 100% grimpe, avec du cailloux 100% sain : de quoi se fumer les avants bras sans modération !

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Dimanche 19 novembre une petite équipe s’est réunie pour aller grimper à pont de baret ! La météo était excellente ! Léa s’est bien battue, pour aller le plus haut possible… Faut dire que là-bas les voies sont longues! Alain s’est bien amusé à prendre des vols dans un 6b, Sébastien a donné un bel exemple de persévérance pour enchaîner les 5c c’était un peu dur, mais l’équipe était volontaire! Thomas, Cédric et Alain sont allés faire jouer leurs biceps dans du 7a, et Flo s’est fait plaisir en enchainant de belles longueurs en 7b. Un vrai plaisir de faire cette sortie avant l’hiver… On vous attend nombreux au pied des voies pour décembre!

 

Lire l'article… Un commentaire

Après avoir enchaîné le 9A de « La barbe à Papa », Arthur GUINET a profité des bonnes conditions de grimpe pour clipper la chaine de « La marche du crabe » à l’Auberge Espagnole dans le Royans. Il propose comme cotation un bon gros 8C+ !

Cette voie n’avait jusqu’alors été répété que par Jean Elie CRESTIN BILLET. C’est donc la deuxième répétition sauf erreur du narrateur.

On reparlera très probablement d’Arthur dans les semaines qui viennent car suite à l’enchainement de « La marche du crabe », il a bouclé ses valises pour le Kentucky et le site de Red River Gorge !

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Fin octobre une dizaine de grimpeurs du groupe Escalade de la FFCAM s’est donnée rendez vous au Maroc, avec pour objectif d’ouvrir de nouveaux blocs à Oukaimeden, dans le haut Atlas.

Sous l’initiative de Didier Angonin et François Lombard, nous avions pour but de trouver et de défricher un maximum de « King Lines » !
Le samedi, après avoir atterrit & engloutit un Tajine près du souk de Marrakech, nous primes le bus pour 1H30 de trajet, qui nous propulsa au beau milieu d’un paysage minéral, parsemés de blocs de grès rouge…

Oukaimeden est une petite station de ski, perchée à 2600m d’altitude : quelques remontées mécaniques avec des baraquements(dont le refuge gardé du CAF), mais globalement nous sommes très loin de l’image des stations de ski que l’on retrouve dans nos Alpes.
En cette saison, beaucoup de moutons et quelques bergers qui vivent dans des maisonnettes précaires…Bref l’endroit est assez dépaysant !

Vue sur les 4167m du Djebel Toubkal

Certes aucun secteur n’atteint la concentration de passages du Bas Cuvier à Fontainebleau, du fait que les blocs sont un peu éparpillés, mais toujours est-il, la qualité du cailloux reste irréprochable : un beau grès rouge sculpté, offrant tout types de préhensions, des lignes évidentes, qui dans l’ensemble se protègent assez bien!
La semaine a donc été consacrée à bronzer (oui oui !!), brosser, siester et enfin grimper toutes ces belles lignes. Le tout à moins de 2 km du refuge !
Les conditions étaient propices : short&tong au soleil, doudoune à l’ombre et une hydrométrie inverse de la région parisienne…Bref parfait pour la varappe à main nue!

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Ça y est la date du premier stage adulte est arrêté :

Réservez le 20 et 21 janvier :

On va bronzer sur les falaises et sortir la crème solaire !

Venez vous marrer aux dentelles de Montmirail !

Un papier d’inscription sera disponible prochainement à l’accueil de Minéral Spirit

Attention : 12 places !

Lire l'article… Pas de commentaire |

On savait Arthur GUINET en forme ces dernières semaines puisque depuis Flatanger et la fin du mois de juillet, il a enchainé une vingtaine de voie dans le 8C/8C+.

Ce n’est donc pas vraiment une surprise de le retrouver en train de clipper la chaine d’un 9A !

Il s’agit de « La barbe à papa », voie située dans le Vercors et équipée par Quentin Chastagnier.

Bravo à Arthur et merci à l’équipeur !

Lire l'article… Pas de commentaire |

Mardi 31 octobre :

Dernier jour de grimpe et malgré tout, les organismes répondent « présents » ! Il faut dire que William est au fourneau le soir et que les batteries se rechargent très vite.

Grâce aux petits plats de William, Noé et Damien ont enchaîné Zarzamora (7C+), comme quoi en fin de stage les croix tombent quand même. Le reste du groupe n’a pas démérité avec pas mal de bloc dans le 7 y compris pour notre petite benjamine Louna !

Bref, ce fut un nouvelle fois un super stage ! A noter que le niveau moyen du groupe ne cesse de monter année après année et que la perf’ la plus basse du séjour est quand même 7A+.

 

Lundi 30 octobre :

La journée était annoncée comme fraiche, ce fut le cas jusqu’à l’arrivée du soleil vers 14H00.

Du coup, les rayons salvateurs du soleil ont permis la réalisation de nombreuses croix. Noé s’adjuge « Manu chacra » 7C, pendant que César s’offrait « Crisis de la inversion » 7C+. Damien s’est contenté de « Ramstein » 7B, mais il faut dire que ce bloc est loin d’être aisé.

Chez les filles, Emi et Agathe ont enchaîné « El empeine encantado » 7B, première croix dans ce niveau d’Agathe  qui a immédiatement confirmé la cotation avec un deuxième 7B « El plus del autobès ».

Chez les plus jeunes, Marine, Jules et Enzo s’offre également un court 7B à droite de Zombie Nation. C’est également leur premier. Les autres n’ont pas démérité et plusieurs d’entre eux ont bien failli faire également un autre 7B !

Bref, la journée fut bonne et les filles du groupe ont été heureuses de croiser un jeune compétiteur de Toulouse dont nous tairons le nom !

Dimanche 29 octobre :

Changement d’horaire ! Nous passons à l’heure d’hiver et effectivement on sent une certaine fraicheur aujourd’hui sur le site de bloc. Il fait bon au soleil mais à l’ombre, la doudoune ou le blouson sont appréciés.

Question croix, pas de grosse performance aujourd’hui mais travail de blocs durs. Le groupe est quand même assez en forme et seule la peau des doigts reste un facteur limitant. Demain, la journée sera encore plus fraiche et l’ensoleillement  moins conséquent. Il faudra être actif et bien couvert.

Samedi 28 octobre :

Journée de repos ! Cela ne veut pas dire que nous ne faisons pas de sport. On ne grimpe pas, c’est tout !

Par contre, cela veut dire footing au grand drame de Zoé mais également de Tommy (on ne mettra pas de photo du footing car Marion, la maman, serait au bord de l’apoplexie). Bref, ce fut un footing assez court mais proposant un joli dénivelé sur les contreforts des fortifications d’Albarracin.

Fin de journée sympa autour d’un Ice tea ou d’un coca !

Demain, on grimpe !

Vendredi 27 octobre :

Nouvelle belle journée de grimpe ou la chaleur est au rendez vous et où nous recherchons les blocs ombragés.

Journée de croix puisque César et Damien enchaînent « El Varano » 7C+. Un joli 7A+ assez haut est également tombé puisque Emi, Zoé, Louna, Agathe, Tommy, Enzo et Jules l’ont enchaîné. Il ne reste plus qu’à faire le départ assis en 7B.

Noé a manqué d’un rien un 7C bien à doigt. Il tombera prochainement. Damien, en plus d’El Varano, réalise également « Crisis de inversion », son deuxième 7C+ donc.

William a également du jus puisqu’il s’offre le 8A de « Zombie Nation ». Peut-être dors-il mieux depuis que les Smartphones sont tous rangés dans une corbeille avant d’aller se coucher.

Demain samedi, c’est footing et repos !

Mercredi 25 et Jeudi 26 :

Nous voila une fois de plus dans notre base Espagnole d’Albarracin afin de continuer l’entraînement de notre team en dehors de la résine ! Le grand air sur un grés rose exceptionnel, rien de mieux entre deux coupes de France afin de reprendre des forces.

Les croix sont déjà au rendez vous puisque Noé CHEMINAL a enchaîné « El Varano » 7C+, les autres cadets ou juniors échouant de peu mais s’offrant quelques 7B.

Les sœurs CHAKROUN enchaînent leur premier 7B, Agathe CALLIET rage de tomber au dernier mouvement d’un des 7B convoité par beaucoup. Il ne manque presque rien. Les plus jeunes ne sont pas en reste puisque les croix dans les 7A s’accumulent. Bref, un stage qui est parti sur les chapeaux de roue.

Le coach (William) coche « La Fuente » un 7C exigeant et bien à doigt.

La vie est belle !

Lire l'article… 4 commentaires

Page 1 sur 27123451020Dernière page »

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création