Actualité : En Falaise

Nos minéraliens ne craignent pas le froid. En effet, ce dimanche en se garant à Omblèze, le thermomètre oscillait entre 8 et 9 degré, le tout sous une bonne brise des plus raffraichissante. Et pourtant, nous étions entre 15 et 20 à venir tâter le beau calcaire de ce coin du Vercors. Quelques jeunes auront grattonné dans le 7A Mythique de Stratopelle pendant que quelques adultes s’initiaient à la falaise pour la première fois. Début de journée froide donc mais fin de journée radieuse sous un soleil plus de saison.

 

Lire l'article… Un commentaire

Initialement prévu dans le Royans, le stage destiné aux adultes des cycles perfectionnement s’est finalement déroulé dans le Diois. Bilan d’un week-end épique.

Vendredi matin, Nicolas, Vincent et Julie se sont retrouvés au local du club pour faire le plein de matériel avant de partir pour trois jours de stage ! La météo annoncée dans le Nord du Vercors ne laissait rien présager de bon, et c’est d’un commun accords que nous avons mis le cap sur la Vallée de la Drôme, après un passage éclair chez Gravicimes pour acheter le topo du Diois.

La journée du Vendredi  fut dédiée aux révisions des manips de rappel et de relais sur corde à double. Retrouver les automatismes était nécessaire, bien que les apprentissages étaient encore frais. De plus les sensations sont toujours un peu différentes en outdoor, avec le vent, le soleil, le rocher échevelé du printemps, etc. Puis Vincent et Nicolas ont pu effectuer quelques longueurs de couenne pour se mettre en jambe et apprendre à évoluer en fissure et en dièdre. Le magnifique cadre du site école de Chastel-Arnaud, aux pieds des Trois Becs, a fait le reste…

Jolie petite anecdote : Nicolas, pendu à son relais déclare sur le ton de la conversation : « Tiens, je viens de voir un papillon éclore juste devant moi »… et quelques secondes plus tard « …et encore un autre ». Non mais la chance ! Oo

Une bière, une platée de pâtes et une nuit passée à Luc-en-Diois (hébergés par des parents de Julie) plus tard, c’est à l’assaut de la grande dalle du Claps que nous nous lançons. Nicolas et Vincent ont réalisé toutes les étapes en autonomie, surveillés par une Julie frigorifiée (satané vent…). Ah ! Les joies de la grande voie : l’engagement, le pipi en paroi, un paysage magnifique, les coups de soleil, les cordes de rappel emmêlées… Et nous en avons même profité pour nous approcher du saut de la Drôme au retour. Que du bonheur !

Dimanche, malgré quelques douleurs de la veille, le départ fut très matinal. Direction Archiane et son cirque presque clos enserré de falaises calcaires très hautes et verticales… Véronique était de l’aventure aussi, grossissant notre groupe et nous permettant de nous organiser en deux cordées de deux partenaires. Le topo s’est avéré très optimiste et plutôt vague pour la description de l’approche et il nous a fallu deux bonnes heures de marche et d’orientation pour parvenir au pied de la Voie des Lyonnais. Après un rapide casse-croute nous avons commencé à grimper moitié sur un rocher très sculpté (cheminées, fissures), moitié dans des jardins de buis et d’herbes folles encore vertes à cette période de l’année. Toute une aventure et une ascension éprouvante pour tous le monde, récompensés sur la vire médiane par la rencontre fortuite avec une petite troupe de chamois (quatre adultes et un petit) qui se déplaçaient dans les ravins escarpés avec une aisance déconcertante et quelque peu agaçante. Pas le temps de trop contempler cette carte postale, il ne nous reste que deux heures de jour pour retourner à la voiture, et nous longeons la vire à la recherche du chemin de repli avec une pointe d’inquiétude dans le ventre quand nous arrivons dans un cul-de sac à pic… Merci le portable qui nous permit de contacter un expert du cirque d’Archiane qui nous a confirmé que le pierrier était bien la voie de retour usuelle ! Un peu de ski dans les cailloux et une marche rapide en descente et nous voilà tous au parking, des souvenirs plein la tête et des amitiés fortes soudées par cette belle aventure humaine.

Les courbatures furent intense et mes élèves m’ont détestée profondément depuis deux jours… en tout cas mes oreilles sifflent un peu parfois 😉 ! Mais maintenant que ça passe je reçois des messages du type : « c’était une super belle journée ! A refaire… mais pas tout de suite ! » 😀

Lire l'article… 4 commentaires

Ce n’est pas très courant, mais cette année le club a organisé deux stages en même temps à Buis les Baronnies et à St Léger du Ventoux. Le premier était réservé aux plus jeunes et le second aux plus aguerris de nos grimpeurs adolescents.

Plus que des discours, voici un florilège des photos de ces deux stages.

Lire l'article… Un commentaire

Dimanche dernier, en début de matinée, une dizaine de motivés se sont donnés rendez vous au local du club pour la traditionnelle sortie falaise mensuelle.

Face à la météo capricieuse, le groupe décida de se rendre au Rocher des Aures, une falaise  située dans le sud Drôme,  pas très loin de la salle Alti Grimp(Taulignan), qui peut s’avérer un bon lieu de repli si le mauvais temps avait décidé de nous suivre…Mais heureusement nous l’avons semé en route, pour nous retrouver une fois sur place avec « un temps sec, entrecoupé de belles éclaircies » dixit Joël Collado(France info).

Ce site avec des faux airs de Pont de Barret, offre principalement des itinéraires dans le 5 & 6e degré, et des voies allant jusqu’à 30m dans un calcaire adhérent avec beaucoup de grain. Bref un petit site de la Drôme provençale comme on les aime: entouré de chênes verts et de champs de lavande…

Nos grimpeurs ont pu s’en donner à cœur joie toute la journée, profitant d’un site qui leur était nouveau pour la plupart d’entre eux.

Rendez vous en Mai pour la prochaine sortie.

A bientôt!

Lire l'article… Pas de commentaire |

Avec l’arrivée du printemps, Lucas, un de nos jeunes minimes prometteurs, vient de s’offrir son 1er 7C à St Léger du Ventoux.

Il s’agit de « L’assiette C+ », qui depuis la disparition d’une assiette en silex, est un gros 7C. Dans le même temps, Didier et votre serviteur enchaînaient un autre 7C « Bush d’égout ». Bref, une vraie journée de printemps avec des croix à la clef.

Lire l'article… Pas de commentaire |

La sortie en falaise du mois de Mars a été reportée deux fois (une fois pour le contest et une fois pour cause de météo pourrie) mais nous y sommes enfin arrivés !

Le dernier dimanche de Mars, 7 motivés se sont levés à l’heure (c’est-à-dire une heure plus tôt que la veille Oo) et se sont répartis dans deux voitures pour partir à l’aventure dans la brume et le froid… direction Pont de Barret !

Mais au parking, ces pauvres bêtes regardaient Julie avec des yeux de chiens battus, regrettant déjà l’abri de leur voiture et la chaleur de leur couette. « Bon allez ! Mes Lapins ! On monte à la falaise, quand même, voir si le rocher est épargné par l’humidité. Là-haut on verra bien ce qu’on fera. Au pire ça nous aura réchauffé et fait marcher… »

Enfin au bout de la gentille marche d’approche du site, la troupe était un peu réchauffée par l’exercice, en effet… alors on n’a pas trainé pour enfiler les baudriers et trouver des voies qui conviendraient à chacun. Mais le vent, l’humidité, le froid ont fait des deux premières ascensions un calvaire d’onglées et de sensations désagréables voire douloureuses. Surtout pour Mathias, qui n’avait prévu qu’un short troué et aéré… mais c’est une autre histoire.

Alors que Julie se rendait à l’évidence qu’elle ne pourrait pas tenir plus longtemps son troupeau dans ce froid pinçant, et qu’elle avait déjà probablement perdu un ou deux orteils dans ses Five Fingers, le Soleil a fait son apparition, instantanément chaud !

Waow ! Juste à temps ! Même les hirondelles sont sorties et le vent est devenu agréable : « Vincent ! Regarde autour de toi, toutes ces hirondelles ! Tu voles avec elles ! Profite ! C’est ça le bonheur !!! » « Brigitte, tu sens le vent dans tes cheveux ?! Ce n’est pas ça la joie ?! » Bon, il faisait beau, mais Julie est aussi devenue pénible dans le même temps…

Bilan des performances :

– Thomas, un lendemain de fiesta et n’ayant dormi que 3 heures a enchainé un 7b qu’il avait déjà travaillé autrefois ; et il a bien bougé dans le niveau supérieur

– Mathias, nullement impressionné par son jeune acolyte, lui a montré ce que valent les vieux de 1988 comme lui dans son 6c d’échauffement… Sans faire exprès il a même réalisé un 7a ! Quelle nonchalance !

– Mael était à deux doigts d’enchainer un 6a+ avec un passage délicat sur une grosse inversée, un peu morpho. Il a tout de même pu réaliser tous les mouvements en moulinette.

– Brigitte s’est fait plaisir dans le 5c+ et a réussi à venir à bout du 6a+… tout cela en moulinette : on ne se refait pas !

– Michel a prouvé qu’il était très à l’aise en dalle et en fissures dans deux 5c+ qu’il a enchainés, mais se laisse impressionner par un 6a en léger dévers…

-Vincent a enchainé au 1er essai son tout premier 6a. Bienvenue dans le monde merveilleux du 6ème degré ! Dommage que le à vue ait été rendu impossible par une légère crainte du vol… Mais nous allons y remédier… Gnak gnak 🙂

Lire l'article… Pas de commentaire |

La sortie falaise qui devait avoir lieu ce dimanche 24 Mars est reportée au week-end prochain, pour cause de temps vraiment trop médiocre !

RDV le dimanche 31 mars !

En espérant que cette fois ce sera avec le soleil !!!

Une nouvelle fiche d’inscription est disponible à l’affichage…

Lire l'article… Pas de commentaire |

La sortie falaise, initialement prévue le 17 mars (soit le même jour que le contest de ce weekend) est décalée au 24 mars.

Rendez-vous donc à 9h au club pour une nouvelle aventure caillouteuse et n’oubliez pas de vous inscrire avant!

Lire l'article… Pas de commentaire |

 

1ére journée de grimpe au Balcon de l’hermitage et à Cabernet. Des voies splendides pour un groupe franchement motivé.

Les croix vont tomber.

 

2éme journée, les croix ont commencé à tomber. Luis s’offre les deux premiers 7A de son existence dont un à vue. Thomas s’essaye dans un 8A, Mael prgresse régulièrement, Antoine serre les prises toujours aussi fort, Séb tousse de plus en plus fort, les tortillas d’Arthur déchire, bref, tout va bien.

Il pleut depuis 24 heures, du coup les heures passent plus lentement. On passe le temps en jouant aux échecs, aux cartes, en lisant. Bref, le bout des doigts commencent à démanger, l’envie de tirer sur des bi-doigts, de broyer les prises….

Ce matin en se levant, la pluie est toujours là. Pas vraiment nécessaire de se dépêcher. Puis vers midi, l’accalmie tant attendue arrive. Les plus impatients de retrouver le rocher partent sur un secteur déversant dans l’espoir d’y trouver quelques prises séches. Ce sera le cas dans des débuts de voie extrême pour nous. Bonne rigolade !! Demain, il fait beau.

Deux jours sans donner de nouvelles. Normal, il a fait beau et on est rentré tard au gite et surtout bien fatigué. Beaucoup de croix au compteur. Luis enchaîne un 7A à vue, Antoine enchaîne également 7A mais après travail, Lucas et Loïc s’offre leur premier 7B+, Maël n’hésite plus à prendre des plombs, Audrey est à deux doigts d’enchainer un 6C+… Etc…. Bref, les doigts sont en compotes, les organismes un peu éprouvés mais c’est cela qui est bon !

Journée venteuse et nuageuse. Qu’importe, nous avons quand même grimpé mais sur un notre site : Siurana ! Pas vraiment de croix mais un style de grimpe différent.

 

 La dernière journée de « grimpe » devait nous amener à Siurana. Les prévisions météorologiques s’annonçaient favorables…. Et puis, il a pleut toute la nuit des trombes d’eau. Adieu Siurana ! Dernière journée sans escalade mais avec une bonne humeur générale ! Le stage est fini, vivement le prochain.

Lire l'article… 11 commentaires

Dimanche dernier (10/02/2013) sortie falaise !

Dix grimpeurs sur-motivés se lèvent tôt et débarquent à l’heure au point de rendez-vous : 19 rue Jean Bouin…

Les sourires ont failli s’effacer quand Julie leur a annoncé que la neige était prévue jusque dans le Gard ! Les département sont en vigilance orange, ok mais nous avons envie de grimper ! En Janvier déjà nous avions joué de malchance en tombant sur le pire week-end en terme de météo… Qu’à cela ne tienne, Julie réserve une surprise à nos acharnés : nous avons une superbe structure artificielle. Ca ne vaut pas le bon vieux calcaire de Seynes mais ça console !

Et nous voilà partis pour un contest privé de bloc et de voies, où chacun se donne à fond et où l’esprit de compétition n’empêche pas l’entraide. Chacun a profité de conseils et d’une parade du tonnerre dans ses projets en bloc, et les méthodes ont été échangées sans intox. De beaux combats aussi dans les voies, avec de belles chutes très bien assurées !

La journée fut agréablement ponctuée par un repas pris en commun… Et par le flux incessant de vannes de Timothée, qui ne s’arrête vraiment jamais de parler ! Ce ne sont pas Maxime et Charlélie qui vont dire le contraire : leurs cheveux poussaient vers l’intérieur ce jour là… Discret, Nicolas s’est essayé aux voies les plus dures du mur, tandis que François-Xavier faisait de jolies perf en bloc malgré le manque d’entrainement ! Michel a étonné tout le monde en annonçant son âge : l’escalade ça entretien ! Et Brigitte et Anne-Laure ont montré que les filles aussi avaient les dents longues pour s’acharner sur les blocs ! Même Calypso, le maintenant très célèbre chien de Vincent, s’est bien amusée avec sa baballe sur les tapis…

Quelques photos que Vincent a prises avec son portable, pour illustrer cette séance qui ne manquait pas de convivialité !

 

Lire l'article… Un commentaire

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création