Actualité : En Falaise

Quelques photos de ce site magique d’Omblèze !!

Lire l'article… Pas de commentaire |


Jour 1 : Trajet + journée un brin fraiche

Le lundi matin avant 9 heures, les voisins n’ont pas trop l’habitude de voir du mouvement à Minéral. Ce lundi a échappé à la règle avec 9 jeunes croulant sous les bagages et se demandant comment vont se passer ces trois prochains jours.

9h15 (jamais aussi tôt) départ du minibus et de la voiture d’Alain pour Orpierre, dans les Hautes Alpes. Le temps nous parait plus qu’incertain avec des flocons volants sur le col de cabre et un vent à décorner les boucs!

Arrivés à Orpierre, il fait frisquet. On prend nos quartiers dans le gîte et nous mangeons au chaud histoire de ne pas s’arrêter de bouger à la falaise… Repas qui aura eu raison de l’oeil d’Adeline : une bataille avec un quignon de pain lui fera faire un tour à la pharmacie et très peu de grimpe pour la journée!

Une fois en haut : ça caille et certaines voies sont bien humides; normal dirait Julien que nous avons rencontrés là-haut, il a plu toute la nuit!

Mais pas question d’être démotivés, on se cale dans un secteur facile pour « se chauffer » (pas facile quand le moindre bout de peau qui sort se transforme en glaçon) puis on migre vers le secteur des dévers. Quentin met son chantier en route dans un 7c, Mayeul fait un beau 6c à vue (belle perf avec ce froid et cette humidité) et les autres se débattent comme ils peuvent avec le froid ambiant.

La journée de grimpe se termine à la nuit. On laisse les dégaines dans les projets et on va se mettre au chaud pour une bonne soirée poker-tisane.

Jour 2 : Grosse et belle journée

Mardi, 9h, rien ne bouge. Tout le monde dort! Va falloir s’activer si on veut un peu de soleil avant 14h (oui, l’ombre arrive à 14h dans ces secteurs et qui dit ombre, dit grosse collante!).

A 11h au pied de la falaise, on se sépare en deux groupes : ceux qui veulent faire un maximum de voies pour se mettre à l’aise vont avec Alain dans le secteur plus facile et les autres qui ont faim de croix, direct aux dévers. Le fameux 6c « racines du ciel » tombe sous la belle gestion de Baptiste, Tom et Adeline et les plus grands vont mettre des essais dans le 7c « reste avec moi ». Benji, Louis, Ju et Aurélie nous rejoignent pour faire tous les 6a et 6b environnants.

Jour 3 : Grimpe bien matinale et retour

Mercredi, pour ce dernier jour, tout le monde a envie de profiter du soleil et de la belle grimpe d’Orpierre. Levés donc à 7h30, tous les minéraliens ont briqué le gîte, rempli les voitures et commencé à grimper à 9h30 avec -2°c à l’ombre!

Dernière journée de grimpe mais grosse journée tout de même. Les projets en 7b et 7c ne sont pas enchainés. Dommage mais le plus important et d’avoir qu’une envie, celle de revenir!

En bref, encore un excellent stage avec une émulation très saine et des objectifs de grimpe bien remplis avec Julien, Aurélie, Thomas, Quentin, Benjamin, Adeline, Baptiste, Mayeul et Louis

Merci encore à Alain qui a donné de son temps, de sa patience et de son thermos pour ce stage.

Rendez-vous en Février pour de nouvelles péripéties!

Lire l'article… Un commentaire

Vendredi petite journée de grimpe avec François, Jean-Marc, frisbee et moi même dans le Vercors à la presqu’îles du haut.  A ma grande surprise les secteurs de tamés (presqu’îles et l’auberge)  sont encore totalement secs contrairement aux falaises espagnoles.

Après une rapide pause à st jean pour profiter du café à1euros et de la boulangerie, nous nous sommes dirigés vers la falaise. Décidément je ne me souvenais pas que le chemin d’accès était si bucolique et   surtout long  et pentu. C’est sous un soleil voilé que nous débutons  l’échauffement dans un  6C+de 35m tout à droite du secteur. Les 4 étoiles attribuées à cette voie dans le topo  ne sont pas usurpées.

Ensuite après avoir mit les paires dans « Pythagore » le projet de François et Jean Marc, je fait une montée dans « chasseur de colonne » voie dont Arthur Guinet (vertaco) a fait la première récemment en profitant de sa super forme du moment.

Du côté des vétérans ça papote et ça grimpouille. Jean Marc manque de peu l’enchainement flash de Pythagore et le fera à l’essai suivant après avoir émis quelques doutes sur l’état de ses avants bras. François lui comme à son habitude nous gratifie de beaux essais telle une mitraillette mais n’enchainera pas.

Pour ma part je monte de plus en plus haut à chaque essai mais un pas en sommet de voie me résistera. Bilan, je laisse les dégaines afin de revenir le lendemain.

La journée se termine ainsi une croix pour JM, un projet en attente pour François et moi et zéro pipi sur la corde pour frisbee.

La descente se passe bien,  pas de fracture du col du fémurs ou d’entorse de la langue pour nos vétérans.

Samedi:

Retour aux affaires même  heure même endroit avec François et Alain (mon père). on aura cru un moment à la venue du président.

Niveau grimpe, la fatigue de la veille se fait sentir mais cette fois si on ne fait pas de quartier. Les croix tombent. Les idées fusent  notamment « une rhétorique sur la retraite théorique ».

C’est encore une belle journée que nous avons passé dans le Vercors. Vive la falaise !!!

PS: Les vétérans du club sont vraiment de plus en plus en force

Lire l'article… Pas de commentaire |

Ce week-end se déroulait un rassemblement régional dans les Gorges de l’Ardèche. Ce sont donc une centaine de grimpeurs du Rhône-Alpes qui se sont déplacés mais en grande majorité des Lyonnais et des Stéphanois ( les gens qui habitent a st Étienne pour les incultes) mais aussi et surtout 3 Minéraliens (Nénette , Brice et moi même).
Samedi matin départ a 7h30  PRÉCISES ( ou pas …) du club, petite halte en Ardèche pour prendre un intrus (un jeune grimpeur Ardéchois ) puis en avant toutes vers le camping 4 étoiles de Salavas où nous logerons dans des mobiles-homes et où il y avait une magnifique piscine dans laquelle nous n’avons eu ni l’envie ni le temps de nous baigner (quand je dis temps c’est pas que le planning était juste mais que les températures étaient très froides !!!).

Le thème principal de ce Week-end était l’environnement, les organisateurs avaient donc loué des vélos, sans oublier les casques, pour les courts déplacements, donc à peine le temps de poser les affaires que nous étions repartis chercher de quoi se nourrir le midi à Vallon-Pont-d’Arc et Brice pourra confirmer que le retour était assez physique vu que c’est là qu’est la montée.

Ensuite direction le site du grand-Charmasson, en co-voiturage bien sur, nous avions ce site avec un caillou quasiment vierge, pour nous tout seul jusqu’à que 2 Ardéchois débarquent. Nous avons vraiment souffert du froid donc un peu de mal à serrer les prises mais une journée bien sympathique. Le soir en rentrant après une longue journée une bonne douche chaude pour certains, tièdes pour d’autres, voire froide.

Ensuite le repas étaient très bien garnis que se soit sur la nourriture ou la boisson (…). Le lendemain réveil à 8h pour partir en falaise, à la Rouvière précisément, au programme une grande voie avec Nénette en tête tandis que Brice et moi-même suivons aux autres extrémités des cordes et c’est parti pour, d’après le topo, 6 longueurs d’environ 25m. La seconde longueur se transformera plutôt en 50m, tiens quelle chance c’est pile la longueur de nos cordes.

L’arrivé se fera avec pas mal de fatigue et avec un corps frigorifié, nous sommes donc rentré au camping pour dire un petit au revoir aux organisateurs que nous remercions au passage puis nous nous sommes dirigés vers Vallon-Pont-d’Arc pour se boire un bon chocolat chaud tant espéré et une petite collation bien sucrée. C’est ainsi que se termine ce week- end.

Lien vers l’article proposé par Franck, du comité FFME Ardèche : http://cdffme07.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=49463&Itemid=1

Bientôt les photos de Brice 😉

Lire l'article… 3 commentaires

Nouvelle sortie falaise dimanche 24 octobre.

Les conditions tendraient vers une bonne collante sous un soleil timide … pile les bonnes conditions pour bien grimper sans avoir ni trop chaud ni trop froid!

Pensez à venir vous inscrire au club afin que nous puissions nous organiser!

Lire l'article… Un commentaire

Les jours se ressemblent en Espagne pour Flavien qui vient d’enchaîner un projet sur la falaise de Tres Pont. A priori la ligne convoitée était proposée comme étant un 8C/8C+. Après une montée de repérage, Flavien s’est envoyé la voie malgré un vent fort. A priori, le projet semble plutôt proche du 8B+ que du 8C+.

Côté vétéran, les muscles font mal mais moins que les tendons. Les voies sont physiques mais méritent franchement le déplacement. La saison tire à sa fin pour le site de Tres Pont car les températures ont bien chutées depuis hier.

Il est probable que la journée de demain sera consacrée à la face sud d’Oliana !

Lire l'article… Pas de commentaire |

Mercredi : Après avoir un peu galéré pour trouver l’accès d’Oliana, nous découvrons enfin ce nouveau temple de la difficulté espagnole. Malheureusement, tout n’est pas sec et nous sommes obligés de faire le tri entre nos envies et les voies sèches.  Flavien trouve son compte avec un 8B/8B+ assez aérien pour ne pas dire légèrement aéré qu’il enchainera au 1er essai. Pour ma part, cette falaise me fait penser à Céüze par certains cotés. Des trous pas toujours bons, des règles et surtout une envie de serrer les prises pour éviter quelques vols peu en adéquation avec mon état d’esprit du jour. En fin de journée, rebelote, il pleut.

Jeudi : Nous rejoignons Miguel et Placebo, 2 grimpeurs de Malaga avec qui nous avons sympathisé, à Tres pont. Là, tout est sec et la falaise donne envie. Flavien décide de faire péter le score et s’offre deux 8B+ et un 8B à vue, un autre 8B au 1er essai et enfin un 8A+ à vue. La furia latine en quelque sorte. Moi, c’est plutôt coté vol que je me marre. Ca penche et la peur de voler s’envole comme le bonhomme. Retour au gite, douche puis bar au village avec les 2 espagnols et une autrichienne. Cerveza à volonté.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Rodellar est un site majeur mais les colonnettes mouillées ont eu raison de nous.  Après un lever brumeux, nous prenons la décision de quitter ce site pour voir les falaises d’Alquezar. Petite demi-heure de route  et là même constat. Les voies sont également mouillées. Ni une, ni deux, nous enfourchons la fidèle Safrane et mettons les bouts vers Oliana et Tres pont.

Petite journée de voiture et de tourisme avec quasiment aucune info sur ces deux sites. On arrive tant bien que mal sur place et là impossible de chercher des yeux la falaise car il n’y a ques des falaises. Quelle est la bonne ?

Décision est prise de s’arréter à Organya et de trouver un café avec le WiFi. Jackpot, dans le café ou nous descendons, il y a un grimpeur qui y bosse. Il nous file les infos indispensables, nous trouve une créche pour la semaine. Il n’y a plus qu’a attendre demain pour faire péter le compteur ou encore ouvrir le carnet à croix.

Pour info : nous avons trouvé une maison avec plusieurs chambres à louer, le tout avec cuisine te salon en commun. 15 euros par personne et par nuit. C’est tout à fait correct car en plus on a un billard et un baby-foot. Petite précision : Flavien et moi sommes des nazes au billard. On vaut pas un kopeck !

Lire l'article… Un commentaire

Visiblement, ce sont des seaux d’eau qui sont tombés sur la région avant notre arrivée. Résultat des courses : Du pfuif, du Splach et du Spochh (bruits de baskets trempés après avoir merdé dans la traversée de la riviére). Bref, les colo méritent un essorage grande vitesse ! Flavien a quand même pu enchainé 2 voies dans le 8. Pour ma part, zip, splash et spoch (bruit de la colo me restant dans la main mais quittant précipitamment la falaise). Bref, on s’amuse, on rigole et on se mouille les pieds.

Heureusement qu’on joue les bourgeois et qu’on est pas au camping ! du coup, confort à tout les étages, feu de cheminée et cerveza à 1,10 €uros.

Demain, on va tenter de grimper à Alquezar. Il est possible que les voies soient moins mouillés la bas.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Dimanche 10 octobre : Après plus de 8 heures de route dont une partie sous une pluie battante, la fidèle Safrane a réussi malgré son grand age, à mener Flavien et françois en Sierra di Guarra, à Rodellar pour être précis. 

Le côté cool des choses : Nous avons trouvé un appartement de 6 personnes pour 30 euros la nuit avec en plus le Wifi à l’accueil.

Les falaises ont l’air d’avoir trinqué mais on s’en fout, on est des fous, on grimpera en néopréne s’il le faut. En attendant Cerveza, Tapas et …………. !

A demain

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création