Actualités par auteur

Le 24 février dernier je m’envolais pour Barcelone en compagnie de Mickaël Fuselier afin de rejoindre Axel Ballay pour grimper sur les spots espagnols à la mode…

En tant que personne préocupée par la préservation de l’environnement j’avoue que l’utilisation de l’avion comme moyen de transport n’était pas très logique mais en tant que grimpeur consommateur je crois que je n’ai jamais trouvé l’Espagne aussi près (Lyon-falaise d’Oliana 3h).

Heureusement j’ai pu équilibrer mon bilan carbone par la suite en ne prenant aucune douche et en ne consommant que des produits locaux (bière et platos combinados).

En bilan de ce séjour:

9 jours de grimpe sur 10 en Espagne, 8 jours à Oliana, 2 à Santa Linya,  une belle moisson de croix (ce qui a entrainé un flot de bière pour les fêter au bar du coin où nous avions nos habitudes), le plaisir de grimper au côté de légendes de l’escalade et de vivre quasiment au pied de la falaise (le peuple en tente et la noblesse dans le camion…)

Une douleur au bras grandissante la semaine après mon retour.

Enfin ce trip était pour moi le dernier en tant que chômeur auto-entrepreneur puisque suite à un entretien la veille de mon départ en Espagne, je suis actuellement embauché sur Lyon comme ingénieur chez Transitec

.

Lire l'article… 3 commentaires

Vendredi petite journée de grimpe avec François, Jean-Marc, frisbee et moi même dans le Vercors à la presqu’îles du haut.  A ma grande surprise les secteurs de tamés (presqu’îles et l’auberge)  sont encore totalement secs contrairement aux falaises espagnoles.

Après une rapide pause à st jean pour profiter du café à1euros et de la boulangerie, nous nous sommes dirigés vers la falaise. Décidément je ne me souvenais pas que le chemin d’accès était si bucolique et   surtout long  et pentu. C’est sous un soleil voilé que nous débutons  l’échauffement dans un  6C+de 35m tout à droite du secteur. Les 4 étoiles attribuées à cette voie dans le topo  ne sont pas usurpées.

Ensuite après avoir mit les paires dans « Pythagore » le projet de François et Jean Marc, je fait une montée dans « chasseur de colonne » voie dont Arthur Guinet (vertaco) a fait la première récemment en profitant de sa super forme du moment.

Du côté des vétérans ça papote et ça grimpouille. Jean Marc manque de peu l’enchainement flash de Pythagore et le fera à l’essai suivant après avoir émis quelques doutes sur l’état de ses avants bras. François lui comme à son habitude nous gratifie de beaux essais telle une mitraillette mais n’enchainera pas.

Pour ma part je monte de plus en plus haut à chaque essai mais un pas en sommet de voie me résistera. Bilan, je laisse les dégaines afin de revenir le lendemain.

La journée se termine ainsi une croix pour JM, un projet en attente pour François et moi et zéro pipi sur la corde pour frisbee.

La descente se passe bien,  pas de fracture du col du fémurs ou d’entorse de la langue pour nos vétérans.

Samedi:

Retour aux affaires même  heure même endroit avec François et Alain (mon père). on aura cru un moment à la venue du président.

Niveau grimpe, la fatigue de la veille se fait sentir mais cette fois si on ne fait pas de quartier. Les croix tombent. Les idées fusent  notamment « une rhétorique sur la retraite théorique ».

C’est encore une belle journée que nous avons passé dans le Vercors. Vive la falaise !!!

PS: Les vétérans du club sont vraiment de plus en plus en force

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création