Actualités de juillet, 2018

Pour la dernière compétition de difficulté de la saison, Agathe CALLIET prend une belle 4éme place à Briançon dans la catégorie des minimes filles. Cette belle performance lui permet de pointer à la 6éme place du classement général.

chez les cadettes, Émi CHAKROUN bien que n’ayant pas accédée aux phases finales (elle termine 10éme à Briançon), termine sur le podium du classement général des coupes de France (3éme). Bravo à elle !

En minimes garçons, Tommy CHAKROUN et Enzo MARCE terminent respectivement 37 et 38éme de la compétition.

Lire l'article… Un commentaire

Malgré une première journée de forte chaleur sur Flatanger, Damien BERGASSE s’est offert son premier 8B en falaise avec l’enchaînement de Doorkeeper, magnifique voie de 40 mètres.

Une petite heure plus tard, Noé CHEMINAL a également enchaîné son projet : la première partie de Nordic Flowers, 8B également. Il ne lui reste plus qu’à continuer le plafond sur une quinzaine de métres pour s’adjuger le 8C.

Lire l'article… Pas de commentaire |

Le mondial de l’escalade de Briançon accueille maintenant toutes les catégories d’âges en compétitions (à partir de 4 ans! et coupe du monde)

Nos minéraliens font le déplacement en force avec des représentants chez les jeunes (poussins et benjamins), chez les ados (coupe de france minimes cadets juniors) et les adultes sur la coupe du monde (Allez Arthur!).

Nos couleurs se sont déjà faites remarquer ce weekend grâce à nos louloutes qui ont grimpé fort : Louna prend la seconde place en benjamines, Coline la 4ème (belle petite revanche après ses contre-performances aux Championnats de France), Lodie suit avec la 6ème place en benjamines.

Les autres ne sont pas si loin non plus avec une 15ème place pour Rémy et Octavie en benjamin(e)s et une 16ème place pour Marceau en poussin.

Voici les résultats complets : https://www.ffme.fr/uploads/escalade/resultats/2018/promos/2018-open-petits-gibons.pdf

Demain, place aux grands sur la Coupe de France avec Agathe, Enzo et la team Chakroun.

Affaire à suivre toute la semaine !

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Du 09 au 12 juillet s’est déroulé le stage des jeunes dans le Briançonnais.

Voici le déroulement en histoire et en image 🙂

photos de Romain :

Jour 1 – Départ de Valence, après 4h de route nous nous arrêtons à Mont Dauphin Fort pour grimper sur du conglomérat, plus souvent appelé du « pudding ». Pour certain c’était nouveau comme approche et fort douloureux. Il s’agit d’un mélange de terre et de cailloux compact, parfois très abrasif pour ceux qui serrent les prises trop fort. C’est également un bonne école de lecture pour nos jeune ! En effet, la parois est parsemé de « patates » et de trous…. MAIS lesquels sont bons ?? Certains se sont vus bairnés ! haha !

Sur le chemin du retours quelques chanceux (Malo et Marielle) ont pu apercevoir un énorme marmotte, tellement grosse que Marielle a cru que c’était un chien au début. Mais non, c’était une bien grosse et grasse marmotte, héhé.

Puis nous nous sommes allée à la Freyssinière, à la découverte de notre super gîte !

Jour 2 – Afin de parfaire leur technique sur « pudding » nous avons continué le stage sur les falaises de Guillestre, à Rue Des Masques. Les voies sont nettement plus longues et pour quelques uns d’entre eux, ça commence à piquer très très fort sur les doigts.

Malo y fait sa première voie en tête, un joli petit 5b, avec un début très pêchu ! Bravo à lui. Les autres garçons et Aurore ont fait du volume dans du 5c 6a, toutes les voies n’étaient vraiment pas donné pour certaines ! Pour Flore cette journée était difficile mais elle s’est rattrapée sur la suite du stage! En bref c’était une journée très intense pour le groupe car, ils n’ont pas forcement l’habitude de gérer l’effort escalade sur une journée entière, et ils y sont allé jusqu’à la fatigue.

Afin de remonter le moral des troupes, nous sommes allé nous rafraîchir au lac de La Roche de Rame. Sa petite zone de baignande est très réduite, mais nous avons pu en profiter pour le peu de temps que nous y sommes restés.

Jour 3 – Journée la plus fatigante du stage ! Nous avons divisé la journée sur deux sites. Un secteur école sympathique sur calacaire (plus commun a notre groupe) à St Crespin, qui est passé très vite au soleil à midi. Assez intéressant jusqu’au niveau 6a, avec des 4 et des 5. Flore a pu y faire un 4c en tête ! Malo a fait la même ! Aurore s’est battue bec et ongle dans une fichue 5a un peu pénible ! Elle aura sa revanche ! Ensuite Aurore a fait un jolie 6a en moulinette ! A retenir sur ce site; le très beau 5c en fissure ! Attention, le topo, annonce des voies de 20m mais, en fait ça en fait plutôt 12…. et ça c’est dommage.

Après le pique-nique nous sommes partis à l’abordage d’un site « Le fournel » où nous avons du installer une main courante, tant le pied des voies était étroit ! Malgré la contrainte un peu pénible de devoir être toujours vachés, les jeunes se sont exprimés sur de magnifiques dalles, sans patin, sur un beau calcaire. Encore un site intéressant jusqu’au 6a. Peu conseillé malgré tout pour le non-confort de la vire.

Jour 4 – Nous avons voulu allé sur un site exposé est, « Réotier » très peu fréquenté et on sait pourquoi maintenant. Très peu possible de faire grimper les jeunes en tête, car équipement ancien avec relais parfois non chaîné une fois sur deux. c’était pas marqué dans le topo, merci les gars …. Nous avons réussit à équipé quelques jolies voies sécures avec Romain, qu’ils ont pu faire en moulinette, mais ne sommes pas restait longtemps ! A éviter !!!! Même si le cadre est frai et joli, il faut attendre qu’ils finissent de tout rééquiper, ça avait l’air en cours… Gautier et Tom ont fait un 5c, 6a, 6c ? C’était pas clair sur le topo, mais c’était sympa. Bref une découverte, mais pas marquante….

Sur le chemin du retour nous nous sommes arrêté au lac de serre pançon. Aurore est Flore ont fait le dernier plouf avant le trajet du retour.

Un chouette stage encore, avec les jeunes. On se retrouve au prochain !

photos de Marielle : 

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Pour une première participation à une coupe du Monde, Arthur GUINET, alias Vertac, ne s’en est pas s’y mal sorti.

Il finit à la 44éme place sur plus de 110 compétiteurs. La première voie lui a plutôt bien réussi mais la deuxième lui a vidé ses réserves de « rési ».

Pour autant, il a pris pas mal de plaisir et il nous donne rendez-vous pour l’étape de Briançon très bientôt.

Lire l'article… Pas de commentaire |

On pourrait croire qu’en cette période de canicule grimper dans le Vercors relève de l’inconscience !

En fin de compte, les conditions n’étaient pas si mauvaises que cela sur Pierrot Beach grâce à un thermique bien rafraichissant.

Cela a permis à Arthur GUINET d’enchaîner « Sang Neuf » et de faire du même coup la 2éme répétition de cette voie (la première revenant à Anak Verhoeven).

L’été commence bien pour Arthur, alias Vertaco, et nous aurons l’occasion de le suivre sur les deux étapes de coupe du Monde qui se déroulent en France, Chamonix et Briançon.

Lire l'article… Un commentaire

Ce weekend, les plus jeunes compétiteurs nationaux se sont donnés rendez-vous à Chambéry pour le premier Championnat de France Poussins-Benjamins de l’histoire. Jusqu’ici, cette compétition était le Trophée National Poussins Benjamins. Le format était le même, les efforts étaient aussi fournis mais le prestige au bout était moins valorisant qu’une place aux Championnats de France.

6 jeunes minéraliens s’étaient brillamment qualifiés lors des Championnats régionaux en mai dernier : Coline en poussine, Emilien et Samuel en poussins et la triplette Antonia, Lodie et Louna en benjamines. Malgré la chaleur et la fatigue de la fin d’année, les jeunes étaient remontés à bloc et les entraînements avant ces championnats n’ont jamais été aussi suivis, sérieux, etc… le tout dans une bonne ambiance. Le stress de la troupe était palpable dès le dernier entraînement au Pouzin le mercredi 27.

La compétition a commencé samedi avec la difficulté sur le bon vieux mur du gymnase Pierre Cot (gymnase équipé d’une belle verrière… on ne dira rien de la chaleur qu’il y régnait!).

Les poussins et benjamines grimpaient le matin, la poussine l’après-midi.

Chez les poussins : Samuel randonne les deux premières voies puis s’emballe dans la troisième. Il grimpe sans trop penser à se placer dans le toit, heureusement qu’il est équipé d’abdos bien solides… il paye le manque de placement sur la prise finale dans cette voie. Il se venge et grimpe proprement dans la 4ème voie. Il fera partie des 3 grimpeurs à sortir cette voie et se classe 3ème à l’issue de cette épreuve. Comme Samuel, Emilien n’est pas gêné par les deux premières voies. Par contre, il se laisse embarquer dans le toit de la 3ème. Il se rattrape dans la 4ème voie où il nous sort une belle grimpe déterminée et propre comme il sait le faire quand il « se fache ». Il termine 8ème de l’épreuve de difficulté.

Chez nos benjamines : Lodie fait aussi ses 2 premières voies sans trembler (même si la seconde aura eu raison de beaucoup de benjamines). Elle se met un gros coup de stress dans la 3ème voie et n’enclenche pas un mouvement de force assez bas. Malgré la déception, elle se requinque avant la 4ème voie et sort une belle grimpe qui la classe 14ème de cette épreuve. Louna passe ensuite. Elle sait qu’elle a tout à jouer sur la difficulté. On ressent la tension dans sa grimpe, elle ne lâche pas les chevaux mais bien assez pour s’assurer une seconde place sur cette épreuve. Ouf! Passe ensuite Antonia. Un mouvement un peu dynamique aura raison d’elle sur la seconde voie mais Anto est en forme et se remet très vite à flot. Elle nous sort une belle grimpe dans la troisième voie et dans la 4ème. Cela ne rattrapera pas sa contre-performance dans la 2de mais elle se classe 23ème. Quand on connait le peur qu’elle avait en début d’année et qu’on la voit maintenant, on se dit qu’elle a fait du chemin Anto!

La chaleur est bien installée pour les poussines. Notre Coline dégoulinait même avant de s’échauffer. Tant pis, c’est les mêmes conditions pour tout le monde, on va faire en sorte de gérer les repos dans les endroits les plus ventilés et de vider le brumisateur sur sa trombine! Pas de souci majeur dans les deux premières voies sauf une frayeur sur un mouvement assez spécifique en talon dans la seconde. Coline n’étant pas très dynamique dans sa grimpe, un mouvement en bas de la 3ème voie nous faisait peur pour elle. On ne lui dit rien, on fait une bonne lecture mais la voilà à buter sur ce mouvement qui demande une prise de décision rapide… et c’est la chute! Notre Coco descend en larmes car elle sait qu’elle pouvait bien défendre ses chances en difficulté. Après des litres d’eau sur la tête, une glace à l’eau et des copains qui la remontent (Emilien, toujours là pour donner le sourire à son harem), elle repart gonflée à bloc dans la 4ème voie où elle ne lâche rien jusqu’à épuisement. Elle termine 19ème de la difficulté, elle espérait mieux!

La journée est enfin terminée, petit détour vers l’hôtel pour une douche amplement méritée puis soirée bien sympathique dans une bonne pizzeria. Ça fait du bien de se relâcher!

Dimanche matin, c’est rendez-vous au Gymnase Croizat maintenant connu pour les coupes de france de bloc.

On commence avec Coline sur la vitesse, ce qui n’est pas sa discipline de prédilection. Elle s’échauffe et donne son maximum mais le niveau est vraiment relevé. Elles sont toutes dans un mouchoir de poche en-dessous des 10s, Coline termine 21ème.

Les poussins et benjamines sont sur le bloc. Les poussins mènent leur barque. Ils se font tous les deux avoir et laissent passer quelques essais mais font globalement une belle compétition. Ce sacré bloc 6 n’aura pas été sorti mais c’était pas loin. Ils font 4ème (Samuel) et 5 ème (Emilien), cela se jouait aux essais lâchés inutilement.

Les émotions ont été à leur comble chez les benjamines. Antonia a mal commencé avec une chute dès sa première tentative, elle a mis un bout de temps à se reprendre mais a extrêmement bien grimpé sur la seconde partie du contest (merci Pascale de l’avoir remontée). Lodie a craqué en milieu de parcours après avoir eu quelques bévues pour ramener la main sur le volume final sur bloc 4. Ce fameux bloc 4 qui coutera très cher à Louna qui fait un contest assez bon malgré quelques essais infructueux. Nous n’avions pas prévu qu’elle tombe dans ce bloc d’équilibre qui prend beaucoup de temps à toutes les participantes… elle n’aura pas le temps de passer à nouveau, ce qui plombe son classement en bloc! Louna termine 10ème, Antonia 11ème (grosse perf!) et Lodie 24ème sur cette épreuve.

Place ensuite à la vitesse pour les poussins où le jeune Max Bertone de la réunion a encore frappé fort. C’est simple, il met quasiment 2 secondes dans la vue de ses concurrents et rafle les 3 disciplines! Emilien sait qu’il a une carte à jouer en vitesse. Il se stresse et n’arrive pas à sortir le run parfait mais se classe 3ème de la discpline. S’il ne s’était pas arrété au milieu de chacun de ses essais, il aurait tout déchiré car il en avait encore sous le capot! Samuel paye son manque d’entraînement dans la discipline. Même s’il en a fait ses derniers temps, il se retrouve dans le flot des poussins entre 7 et 8 secondes, il se classe 13ème et peut dire au-revoir au podium. Au classement général, Samuel se retrouve donc au pied du podium (4ème) mais qui l’a coiffé au poteau??? c’est Emilien! Il repart avec la 3ème place de ce Championnat de France…Bravo Mimile! Dans cette catégorie, nous savions que nous avions deux bons missiles, 3ème et 4ème des frances… vous n’avez pas à rougir les gars. Un autre Drômois se classe dans les 10, c’est le jeune Diois Pierre Marzullo qui termine 6ème.

La vitesse chez les benjamines finit de nous achever! Lors du repérage dans la voie, nous avons droit à une Louna qui ne tape pas le buzzer et une Lodie qui tombe au départ… Heureusement qu’Antonia se rassure et trouve les méthodes qui lui vont bien. Au premier essai chronométré (il y en a 4), Louna fait la même : le caresse le buzzer. Son temps n’est pas pris en compte et nous commençons à bouillir! Louna a l’instruction de changer de méthode en haut de la voie pour bien taper le buzzer. Ce qu’elle fit ensuite dans un run où elle a voulu assurer un temps moyen… le buzzer s’en souvient, il tremble encore! La compétition n’est pas terminée, tout peut encore se jouer et Louna le sait bien. Elle donne tout, lâche les chevaux et sort deux temps très honorables qui la classent 6ème de l’épreuve. Antonia et Lodie se découragent mutuellement au fur et à mesure des tentatives. Leurs têtes entre les essais en disent long mais elles arrivent à se ressaisir sur le dernier run et limitent la casse en se classant 29 et 30 ème. Au classement général, nous pensions que Louna aurait loupé son podium tant convoité et finirait dans les 5ème. Que Nenni, elles sont 3 ex-aequo à la 3ème place mais le classement combiné n’aime pas les ex-aequo et départage selon la meilleure place sur les épreuves. Louna ayant fait 2de en difficulté, elle se classe devant les autres et monte sur la boite, que du bonheur pour cette jeune fille qui s’investit sans compter depuis un sacré paquet d’années! Antonia termine à une très honorable 17ème place et Lodie 21ème. Si la gestion des émotions n’avait pas été si difficile, nos louloutes auraient pu briguer les 15 premières places avec les capacités qu’elles ont!

Place au bloc pour Coline en poussines. Le début du contest se passe à merveille. Coline enchaine les blocs à tour de bras et donne tout… voir un peu trop. Elle se prend un coup de bambou (hypoglycémie?) au milieu du circuit et se met « en sécurité ». Elle se sent tellement faible qu’elle ne veut plus rechausser les chaussons. Elle est catégorique et personne ne peut la faire changer d’avis. Tous les beaux essais du début du contest n’influeront pas le classement (mais son expérience personnelle, c’est déjà bien!). Elle termine 31ème de l’épreuve et 21ème au classement général. Coline a plutôt subi le weekend malgré un état de forme excellent. Nous connaissons ses qualités, il y aura d’autres Championnats de France (6-7 juillet à Saint Genest Malifaux l’année prochaine)

Au total, le club se retrouve classé 4ème. L’équipe que nous avions était franchement podiumable, ce n’est que partie remise pour les années à venir.

Ce fut un weekend très fort en émotions positives comme négatives, c’est la loi du sport et extrêmement formateur pour tout le monde. Merci aux jeunes de leur bonne humeur et aux parents de la confiance qu’ils ont en nous.

Merci

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création