Le week-end dernier, une équipe de 9 minéraliens s’est déplacée sur la Coupe de France de difficulté de Riom.

Le samedi, réveil matinal pour les garçons et votre servitrice. Les démonstrations avaient lieu à 7h30!

Le premier à grimper est Luis. Il avance assez bien mais chute dans sa seconde voie à cause un problème de placement. La catégorie cadet est impitoyable : il faut être précis mais si on veut trop assurer le geste, on se fourvoie! Dans la même catégorie, Lucas a subi ses voies. Malade, il a « fait le job » pour se qualifier en demi-finale.

Chez les minimes, Noé est monté très haut dans sa seconde voie mais négocie mal un mousquetonnage. Il a de la ressource le gamin: là où tout le monde tremblait, il a fait 10 mouvements pour trouver la solution pour clipper. Une fois cette solution trouvée, il était épuisé. Ça passe tout juste pour les demi-finales, il sera le dernier qualifié. De son côté, Loïc passait tard. Déjà qu’il n’avait pas la foi pour cette compet, il s’est enfermé dans la spirale du « j’me fais ch.. ». Tellement qu’il s’est même ennuyé dans les voies, on ne l’a pas reconnu. C’était un weekend sans.

Pierre concourrait en vétérans où le niveau est de plus en plus élevé. Après avoir manqué d’assommer son assureur dans la seconde voie, il avance tout ce qu’il peut dans la troisième mais ça ne suffira pas pour les finales.

Quant aux filles, elles commencent leur compèt à 14h… Après une bonne nuit de sommeil et une matinée au calme, elles sont d’attaque pour manger les prises.

En cadettes, Julie grimpe bien. Elle assure les mouvements dans une dalle bien retord et avance jusqu’à tomber dans un pas où elles seront 20 à tomber! Elle se qualifie en demi-finale.

En seniors, Romane reprend les sensations après sa blessure. Elle n’arrive pas à entrer dans la compétition et chute assez rapidement. C’est pas grave, ça passe pour le lendemain. Quant à Camille, elle avance bien dans la première voie mais chute dès le début de la seconde. C’était très physique dès le départ, c’est ça d’être dans une catégorie où il y a peu de participantes mais où  celles qui sont là n’ont pas fait le déplacement pour enfiler des perles!

Le soir, un bon petit repas en face de l’hôtel, une bonne ambiance et du repos car le dimanche, c’est reparti pour être à 7h sur les lieux de la compet.

Dimanche matin, c’est parti pour les demi-finales. Nous avons 3 minéraliens qui passent en premier… faut s’échauffer tôt, ça tombe bien car on a le mur pour nous dans ces cas-là.

Noé, Romane et Julie passent donc en même temps. C’est les derniers accrochés au mur. La première à tomber, c’est Romane. Le manque de grimpe en difficulté se fait ressentir car elle n’a pas anticipé un mousquetonnage qui lui est fatal. Elle termine 24ème. Julie grimpe comme en bloc dans cette voie très physique. Elle envoie, s’arrache et place la barre assez haut. Pour la petite histoire, nous avons vu ses concurrentes tomber comme des mouches quelques mouvements en dessous. Elle se place 11ème de la compétition, une très belle place pour notre bloqueuse! Tout le monde est tombé, s’en est déjà au second dans certaines catégories mais Noé est encore scotché au mur dans sa demi-finale. Selon certaines personnes dans le public, « il avance le bougre de gamin ». Après avoir shunté un pas, il grimpe propre et ne montre aucun signe de fatigue… il sort sa demi-finale! Je ne vous cache pas que les ouvreurs ont fait une drôle de tête en voyant que le premier à passer en demi-finale (soit le dernier des qualifiés) sort sa voie! Nous, il nous a fait vibrer! Vu qu’il était le moins bien classé sur le tour des qualifications, il fallait qu’il n’y ait que 7 autres grimpeurs qui sortent cette voie. Le suspens a tenu jusqu’au dernier grimpeur car il fini 9ème (soit premier non qualifié pour les finales). Dans tous les cas, sa performance restera dans les mémoires; pour un jeune qui visait les 26 premières places, il va falloir modifier ses ambitions à la hauteur de son talent!

Lucas passait un peu plus tard. Même s’il allait un peu mieux, il était toujours dans le brouillard et a subi une nouvelle fois sa grimpe : lorsqu’il arrivait à fermer le bras, il se retendait immédiatement! Il terminera 21ème… une place à oublier pour notre habitué des finales mais une expérience à transformer en force pour les prochaines échéances.

Ce weekend aura été très formateur pour tout le monde : nous avons trouvé de bons rythmes d’échauffement pour certains, pris de l’expérience dans la gestion des compétitions pour d’autres et surtout,  surtout : il y a eu un esprit d’équipe qui manquait auparavant. Il y a des choses fondamentales qui se construisent au-delà de la grimpe…

  1. Nenette dit :

    Bon ok, le mot servitrice n’existe pas. Mais je préférais faire un néologisme que m’appeler « servante »…

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création