Actualité : La vie du Club

La fin d’année est déjà là !

Pour finir la saison des cours comme il se doit, nous organisons le désormais traditionnel « Contest de fin d’année » pour tous les jeunes des cours d’escalade (hormis Baby qui auront leur après-midi ultérieurement)

Rendez-vous donc mercredi 6 juin de 14h à 17h pour une séance de folie !

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Il était une fois, sept grimpeurs, vaillants et aventuriers, prenant la direction des orages, mardi 08 mai.

Ce jour était le début marquant d’un grand évènement : le stage de trois jours sur les grandes dalles de Buoux.

Nombre d’entre vous, en avait entendu parlé… comme une rumeur, un murmure entre les murs de la salle d’escalade. Mais ces sept là, ils ont suivi les cairns pour trouver le chemin, qui mène sur les parois du sud… le cailloux grandiose de la falaise de Buoux!

Je reviens sur le fait qu’ils étaient vaillants et aventuriers, car depuis un mois on nous annonçait du mauvais temps, et ils ont fait confiance au guide, aveuglément, pour l’amour de l’escalade, l’amour de la falaise.

Grand bien leur a pris, car les conditions étaient formidables, on aurait pas pu rêver mieux ! Tous les orages nous sont passés à côté, les rares averses n’ont fait que nous rafraîchir lorsque le soleil tapait trop fort, et les nuages nous ont protégé des coups de chaud de mai ! Pas de coup de soleil, pas de k-way (enfin presque)… certains diraient : « trop facile » !

Mais « Trop facile » n’est pas le mot pour décrire la grimpe de Buoux, les amateurs pourraient vous raconter ! Pourtant malgré la grimpe « pas facile », les sept loustiques de cette histoire se sont surpassés ! Ils ont engagé le pas sur de grandes dalles grises parsemées de trous, conquit des fissures esthétiques mais rebelles dans des positions acrobatiques, tâtonné des pieds qui n’étaient pas toujours des pieds, adhéré la gomme sur des plats qui n’adhéraient pas toujours comme on  aimerait que ça adhère ! Ils ont vécu un moment d’escalade, de sport, de découverte, d’apprentissage dans des conditions magnifiques. Voici en détails leurs aventures :

> Premier 5b en tête pour Cyril (et dans les règles de l’art!! )

> En trois jours, Lauriane aura fait son premier 4c, premier 5a et premier 5b en moulinette ! Autant vous dire, qu’elle a de l’huile dans le moteur !

> Le vaillant Alexis, ou le ver géant du rocher pour les intimes, nous aura équipés tous les 5 du quartier avec force et honneur, et parfois même des vols hauts en couleurs !

> Mickaël gagne le prix du vol le mieux géré de l’histoire mondial de Buoux. Il en sortira avec un bras rasé de prêt ! Il revient déçu de pas avoir enchaîné son projet mais le festival escala’buoux a empiété sur son secteur ! ce n’est que partie remise !

> Laurent et Mathieu ont profité du séjour pour travailler des voies dures en moulinettes et en tête selon affinité, et y ont laissé quelques morceaux de peau !

> FX fidèle à lui même ! Un bout en train ambulant, profitant avec bonheur de chaque moment passé avec le rocher ! Il a engagé un beau mouvement dans le 6a suivi d’un magnifique vol hurlant! On notera son efficacité a enchainer de magnifiques longueurs ! En moulinette il randonne le 6b, alors on attend bien sûr la suite !

Dans l’ensemble le groupe a profité de tous les secteurs pour s’ouvrir à son niveau max, avec beaucoup d’enthousiasme! L’ambiance était très conviviale!

Un très grand bravo à ce groupe à qui je souhaite une bonne continuation ! Rendez-vous sur les falaises pour de nouvelles histoires à raconter!

 

Lire l'article… Un commentaire

Les lundis et mardis soir, nous avons un créneau d’adultes autonomes au Polygone.

Même si ce créneau est surveillé par des moniteurs (bénévoles le lundi), il en vient de votre sécurité de suivre les règles de base que vous connaissez, vous qui avez le passeport adéquat.

Voici un petit rappel des règles de sécurité en difficulté

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Les cours sont bien maintenus ce mercredi 9 mai

Lire l'article… Pas de commentaire |

Un grand bravo à notre Arthur GUINET national qui a remporté de belle manière le championnat régional Auvergne Rhône Alpes dans la catégorie reine des seniors hommes. Il partage ce podium avec les frères Ternant, un beau podium Drom’Ardèchois !

 

Malheureusement, ce magnifique résultat chez les seniors sera bien le seul que nous aurons eu. Noé CHEMINAL a bien accompagné Arthur en demi-finale mais il n’a pas réussi à le suivre dans le haut de la voie. Il termine 23éme à juste une place du championnat de France seniors. Un repêchage reste toutefois bien probable. Francisco GANDARA prend la 28éme place, Nolan CONTINI la 36éme place, César HASSON la 38éme place et enfin Sébastian PRIETO la 39éme place.

En seniors femmes, Dora SULINGER termine à la 15éme place Suivie d’assez prés par Emi CHAKROUN 17éme et sa sœur Zoé 22éme. Enfin Marielle  TOLLIS prend la 30éme place.

Chez les minimes, on retiendra la finale d’Agathe CALLIET qui termine 5éme. Adèle CAUCHARD termine quant à elle 15éme et Marine DELAY 24éme. Seule Agathe se qualifie pour le championnat de France.

Chez les garçons, Enzo MARCE a accédé à la demi-finale mais il échoue à la 22éme  ! Pour lui non plus, pas de championnat de France. Enfin Tommy CHAKROUN prend la 27éme de cette catégorie.

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

C’est en ce lundi 16 avril que nous partîmes vers les terres arides de l’Hérault et son calcaire grisonnant.

Premier jour, petit arrêt à Seynes pour couper la route en deux.

Nous trouvons là-bas une famille de sans abri (Les « Baracand ») que nous prendrons sous notre aile pendant tout le stage.

Le premier contact avec le rocher est chaud, à défaut d’être un spot majeur, Seynes reste quand même une face sud et nous commençons vite à cramer.

Finalement nous repartons de Seynes en fin d’après-midi (fatigués et brulés au 8ème degrés) pour finir notre trajet et nous diriger vers notre destination finale : St Jean de Buèges city !!!!

 

Mardi : réveil tardif, les organismes sont fatigués à cause du trajet et de la 1ère journée, du coup on prend le temps.

Aujourd’hui destination « Thaurac » et le secteur « Chez Rémi », cette fois on ne se fait pas avoir, on vise les secteurs à l’ombre.

Une journée bien sympa, les jeunes sont motivés et enchainent les voies à tour de bras.

 

Mercredi, sur les conseils avisés de Gautier et Adrien, nous nous rendîmes sur le secteur de la « Baume d’Aymé ».

Le secteur est impeccable avec le pied des voies ombragés et son calcaire fissuré offre de très belles voies à nos jeunes grimpeurs. Willy et moi en profiterons même pour grimper pendant la pause casse-croute des jeunes (nous aussi on a le droit de grimper !!!).

 

 

Jeudi : sur les conseils d’un BE rencontré la veille, nous apprenons qu’un nouveau secteur a été ouvert à coté de St Jean de Buèges (le Moulin de Bertrand).

Du coup, nous partîmes à la recherche de cet eldorado de l’escalade et nous ne fumes pas déçu.

En effet, après 1 minutes 30 de marche d’approche nous sommes tombés sur une barre de 20 mètres de haut avec un très beau caillou.

Les jeunes se sont jetés sur les voies comme des morts de faim et ont bien profité de la journée en alternant baignade et escalade.

 

 

Dernier jour : après s’être levés tôt pour faire le ménage, nous retournons sur le secteur de la « Baume d’Aymé » pour finir d’écumer le secteur avant de rentrer.

Sur la route, nous récupérons une deuxième famille de sans abris (Les Calliet) pour grimper avec nous ce dernier jour (décidément, on aura fait de l’humanitaire pendant ce stage).

 

Finalement, malgré la fatigue et la chaleur, les jeunes auront un peu grimpé en cette dernière journée de stage avec le sourire et dans la bonne humeur.

Bilan du stage super positif… On remet cet été à Briançon ???

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Très belle journée pour nos jeunes microbes – poussins – benjamins, ce samedi 28 Avril !

L’organisation était vraiment bien, et les blocs très bien ouverts pour leurs morphologies, nous applaudirons ce beau travail, nous avons tous était très bien accueilli.

Tous les jeunes minéraliens se sont fort bien exprimés, il y avait beaucoup d’envies et de sourires, du dépassement de soi ! Une belle journée de sport. Un grand bravo à nos 19 participants, ils étaient nombreux à escalader avec nos couleurs.

Niveaux résultats  c’est par ici que ça se passe et on peut féliciter nos jeunes :

Microbes Filles : 1ère : Flore Berthier-Hani — 4ème : Legrand Romane

Microbes Garçons :1er : Léon Leparc — 2ème : Louis Duarte — 10ème Hugo Weil

Poussines Filles : 2ème : Aurore Wasylyk — 10ème : Delanoeye Erine — 11ème : Zielona Cindy

Poussins Garçons : 1er : Richard Samuel — 3ème : Marceau Magallon-Gras — 4ème : Ewan Mechain — 5ème : Malo Jullien-Paletier — 11ème : Chalavoux Paul — 14ème : Codol Charly — 16ème : Delavaux Simon

Benjamines Filles : 1ère : Deshayes Louna — 7ème : Meloen Auréa — 8ème : Julie Saboure-Flejo

Benjamin Garçon : 9ème : Laval Lucas

Bien sur je remercie les parents présents pour leur bonne humeur et leur soutien !

 

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit est représenté sur tous les continents ! 4 minéraliens viennent d’atteindre le sommet de leur premier 6000m en Amérique du Sud. Reportage de notre envoyé spécial sur place.

Nous partons au Pérou, contrée mythique du légendaire empire inca, aussi puissant qu’éphémère, contrée rêvée des conquistadores espagnols à la recherche de l’El Dorado, assoiffés de sang et d’or, contrée utopique des révolutionnaires rêveurs luttant contre l’oppression espagnole ou l’interventionnisme américain… Ce pays immense est un résumé d’Amérique Latine, avec des régions amazoniennes, des régions andines, des quartiers riches, des campagnes pauvres, des églises démesurées, des sommets très hauts, des plages immenses, des ruines incas ou coloniales… et tant d’autres choses !

Le volcan Chachani surplombe la ville d’Arequipa, à quelques 10 265 km de Valence. Sa masse impressionante culmine à 6075 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pour donner un point de comparaison, le Mont Blanc, sommet de l’Europe occidentale, fait figure de colline avec ses 4810m de haut.

Jeudi 12 avril 2018, 6h du matin heure locale, 4 minéraliens atteignent le sommet dans une ambiance euphorique après 5h de marche dans un froid aussi mordant qu’une Marielle qui a mal dormi, un vent à décoiffer un Peraldi et un oxygène aussi rare que les velléités de rangement chez Arthur Guinet. Il s’agit de Jean-Loup Caumont, salarié du club célèbre pour ses siestes intempestives, Marion Dos Santos, élue vendeuse la plus performante du réseau Approach Outdoor 2017, Émilie Gully, l’alpiniste du groupe abonnée aux 5000 et épouse du premier, et Nicolas Olivier, jamais monté au-dessus de Céüse (touriste, 1900m) et compagnon de la deuxième. Mais pour mieux comprendre, revenons un peu en arrière.

Mercredi 11 avril 2018, 8h du matin. Départ d’Arequipa en 4×4 pour 2h de route sinueuse, raide et dure pour l’estomac, afin de rejoindre le parking de départ de la voie normale. Après une première journée de marche d’acclimatation, nous atteignons le camp de base sur les coups de 17h. La marche n’a rien de technique, si ce n’est que nous sommes à quelques 5000m d’altitude et que la respiration est déjà difficile. Il faut faire très attention à contrôler son effort pour éviter maux de têtes et essoufflements. Au camp de base, nous montons les tentes le plus rapidement possible, puis nous avalons une énorme portion de pâtes et nous couchons tôt. Demain, le réveil est prévu à 00h10, donc nous ne traînons pas !

 

La nuit est courte et assez peu reposante. Dormir à 5200m d’altitude ne permet pas de bien récupérer, le corps se réveille automatiquement, au bord de l’essoufflement. Mais il en faut plus pour nous arrêter, et nous attaquons vaillamment la dernière ascension, piolets et crampons au sac et recouvert de tous les vêtements que nous avons. En effet, avec l’altitude et le vent, le ressenti doit être aux alentours de -20°C et nous commençons très vite à ne plus sentir nos extrémités.

La marche a quelque chose d’abrutissant. Marcher, contrôler son souffle, pause, tenter de réchauffer ses mains, marcher, mettre les crampons, regarder où l’on met ses pieds, se concentrer sur l’économie d’effort, pause… Les 875m de montée finale, qui nous aurait pris moins de 2h au niveau de la mer, nous prennent cette fois plus de 5h. Mais les derniers mètres d’ascension, que nous faisons avec le soleil levant, puis l’arrivée au sommet, où la vue se dégage brutalement sur un monde clair et neuf, nous récompensent largement de nos efforts et c’est en larmes, submergés par l’émotion (et probablement le cerveau au bord de l’asphyxie) que nous rejoignons la croix sommitale.

La descente est plus facile, dans une atmosphère qui se réchauffe et s’enrichit à chaque mètre descendu, et nous rejoignons rapidement le camp de base, d’abord, que nous plions, puis le parking, puis la ville d’Arequipa, où nous arrivons assez tôt pour savourer le Pisco Sour de la victoire, avant d’aller nous coucher, épuisés mais ravis !

Lire l'article… 6 commentaires

Dernièrement, le club s’est doté d’un minibus tout beau, tout neuf!

Afin d’être reconnaissable, il est paré de nos couleurs…

 

Lire l'article… Pas de commentaire |

Réservez votre weekend du 23 et 24 juin, nous allons organiser un weekend famille.

Nous vous communiquerons le lieu et les formalités ultérieurement mais sachez déjà que ce weekend est ouvert à tous les licenciés du club et leurs famille pour finir la saison sur une note des plus agréable. Au programme : Grimpe, baignade, camping, barbeuc et bonne humeur!

Lire l'article… Pas de commentaire |

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création