Le traditionnel stage dans la vallée de Briançon s’est déroulé du mardi 12 au dimanche 17 juillet. Ce fut un stage épanouissant pour tous les enfants qui, malgré la déception de ne pas pouvoir participer à la compét le dernier jour, ont bien profité de 5 jours de falaise à haute dose. De l’avis de tous les moniteurs (et j’en profite pour adresser mes plus grands remerciements à Markus et Wojciech), les mini-grimpeurs ont pris goût à la falaise et ont réellement gagné en autonomie.

Mardi 12 juillet :

La météo n’est pas favorable. Nous en profitons pour faire le trajet tranquillement, faire les courses à Gap, nous installer au gîte et commencer à faire connaissance.

Mercredi 13 juillet :

Nous allons au Rocher Baron, un super secteur avec des voies de tous niveaux qui permettent de découvrir ou redécouvrir la falaise tranquillement. Il y a également des voies plus dures où certains commencent à forcer. Le rocher est du quartzite, un genre de granit qui a le gros avantage de ne pas se patiner malgré une forte fréquentation. Le soir, une bonne platrée de pâtes préparées par notre maître coq attitré, Markus, nous permet de récupérer des forces.

Jeudi 14 juillet :

Direction les secteurs Hot Roc et la Tour des Anges au Ponteil, où nous retrouvons un rocher calcaire plus classique pour des habitués du Vercors. La vue est magnifique, et les voies sont à la hauteur : très longues, très belles, avec de superbes longues voies en dalle et quelques dévers plus forçus qui posent problèmes à nos jeunes. Les prises ne sont pas toujours très grosses et les points pas toujours très proches, ce qui provoque suspicion et frustration chez les mini-minéraliens. Les Chakroun nous rejoignent pour la journée et nous ramènent le ravitaillement.

Vendredi 15 juillet :

Afin de garder du jus pour la fin du stage, le réveil n’est pas brutal aujourd’hui. Nous décollons tranquillement en début d’après-midi pour la Rue des Masques, falaise très connue de la région, surtout pour les voies dures. Ici, c’est du conglomérat, un rocher que la plupart des jeunes ne connaissent pas et qui provoque d’abord de nombreuses plaintes (« Jean-Loup, c’est nul ce caillou !), jusqu’à ce que les enfants s’habituent et se disent que finalement, le conglomérat, c’est bien, parce qu’il y a de la prise (« Jean-Loup, en fait, c’est trop bien ici, on veut revenir demain ! »). Nous posons donc des projets dans beaucoup de voies dures et laissons les dégaines pour revenir demain.

Samedi 16 juillet :

De retour à Rue des Masques. Frais dans les projets de la veille, les croix tombent comme des petits pains.

Dimanche 17 juillet :

C’est déjà le dernier jour ! Nous nous rendons au Rif d’Oriol, l’occasion pour les enfants de découvrir un calcaire à strates plissées tout à fait particulier. Nous profitons de passer la journée au frais dans ce canyon bien aéré alors que, sur le plateau, les températures grimpent. Les voies sont magnifiques mais malheureusement, la journée est courte car nous devons rentrer à Valence. Après un détour par Briançon où nous croisons François et les grands venus pour la compét, c’est le retour par la route de La Grave, les bouchons grenoblois (argh !) et enfin les retrouvailles émouvantes avec les parents impatients.

Il serait trop long de faire la liste de toutes les croix mais bravo à tous ! J’ai hâte de repartir en stage avec une équipe aussi sympa et motivée !

Une petite sélection de photos ci-dessous (dans le désordre, pour une raison inconnue).

Les photos de Markus

Les photos de Wojciech

Les photos des Chakroun

  1. Marion dit :

    Merci Jean-Loup, Markus et Wojciech ! Pour le résumé, pour les photos et surtout pour avoir gérer et supporter les troupes. 😉 Une petite remarque cependant concernant la sécurité : n’est-ce pas un peu imprudent de laisser les enfants s’empiffrer de pasta sans casque ?

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création