Lundi matin, il y avait foule au club pour le départ simultané de deux stages.

En effet, nous avons souhaité reconduire la formule du printemps dernier où nous avons créé un « gros stage » avec les plus jeunes qui restent 3 jours, les plus vieux 6 jours.

Voici un retour pour le stage des petits…(sans photo, j’avais oublié mon appareil!)

Lundi matin, donc, nous avons tous embarqué dans le minibus de l’osv. On n’entendait que le bruit du moteur tellement les jeunes étaient tendus et timides de ne pas connaître tout le monde. Un petit jeu et quelques cyclistes doublés plus tard, la fougue leur est revenu…Arrivés au gîte, nous nous empressons d’installer nos affaires et de casser la croûte avant d’aller grimper sur une falaise située dans la belle vallée de Névache (Plampinet). Après des mises au point au niveau sécurité, les plus grands se lancent dans les voies pour mettre les moulinettes aux petits dont c’est la seconde sortie (pour certains). Il faut reprendre les automatismes, ce n’est pas facile mais tout le monde se fait plaisir. Pour finir la journée, certains sont allé s’essayer à des voies installées pour eux par le groupe « perf » qui ont été étonnés par l’envie et la « patate » des plus jeunes. Fin de journée de grimpe à 19h. Allez vite, on va au gîte pour se doucher et commencer à faire à manger après cette journée très riche.

Après un bon « gueuleton », les jeunes ne se sont pas fait prier pour aller se coucher et reprendre des forces pour le lendemain.

Mardi matin 7h30, premiers signes de réveil… on fini de recharger les batteries avec un bon petit déjeuner et c’est parti pour LA journée de grimpe à Montdauphin(Guillestre) où la falaise se mérite… Effectivement, la marche d’approche est assez raide, les jeunes y ont laissé quelques plumes! Une fois le souffle repris, c’est parti pour des voies faciles où les prises ne sont pas évidentes à trouver dans le congloméra (assemblage de galets très dense). Et là, tout le monde se donne : Yanis et Matéo font toutes les voies pour prendre de l’expérience. Ils se lancent même dans le 5c et le 6a installés par l’autre groupe. Louna les suit avec quelques voies en tête. Samantha, Margot et Juline ont moins grimpé car un baudrier a préféré rester se reposer au gîte… mais elles ont tout de même fait le plus de voies qu’elles pouvaient. Lucas fait ses premiers pas en tête en falaise et c’est concluant, il en sort 2. Et pour finir, Lorys avale aussi toutes les voies en tête en étant très concentré sur sa grimpe. En bref : une belle journée de grimpe dans une bonne ambiance mais quelques imprudences qui font trembler leur encadrante (et oui, au pied d’une falaise, on ne joue pas comme si on était à la salle…).

16h, retour au gîte pour se reposer suite à cette seconde journée bien dense. Les jeunes se lavent et ont quartier libre pour apprendre à se connaître et jouer. Après un petit diner dehors à déguster l’excellente Tortilla d’Arthur, la fatigue se fait sentir et les premières larmichettes coulent. Il est temps de se calmer et se coucher car il reste une journée.

3ème et dernier jour. Au réveil, les jeunes sont un peu moins vaillants que la veille. On sent que c’est le dernier jour. Après avoir fait les affaires, direction « rocher baron » pour la dernière journée de grimpe sur un style de roche appelé quartzite. Au vu de l’écartement entre les points, les plus jeunes n’auront pas le loisir de grimper en tête mais ils se sont tous envolés dans ces voies de presque 30 mètres. On sent qu’ils ont pris de l’aisance. Lucas et Juline n’hésitent plus à descendre, Margot avance bien dans les voies, Lorys tente un 5c qu’il manque d’enchainer de peu, Louna randonne toutes ses voies sauf la dernière (5c un peu physique), Yanis se pose mieux sur ses pieds et enchaine toutes les voies en tête jusqu’au 5c qu’il préfère tenter en moulinette. Matéo enchaine le fameux 5c en posant les dégaines avec une facilité qui m’a fait douter de la cotation (et non, c’est bien cela, il a tout bonnement très bien grimpé) et Samantha l’enchaine ensuite en réalisant sa première voie dans la cotation en tête.

15h, il est l’heure de prendre le goûter et de se carapater en direction de Valence. Une route bien dense entre camping cars, cyclistes et orages. La fin du voyage fut longue pour tout le monde à en croire la chanson en boucle sur l’autoroute « chauffeur, si t’es champion, appuie sur l’champignon! »

En bref, nos jeunes ont pris de l’aisance sur le caillou, ont appris à vivre en groupe (et oui, quand on est en stage, on participe à la vie commune!) et surtout, ils se sont fait plaisir Ensemble.A refaire, quoi!

 

  1. cyril dit :

    Merci Nenette et MInéral Spirit pour tout ce que vous faites ! Génial cette article à lire !

  2. cécile dit :

    Et oui je découvre ça aujourd’hui, j’espère que Matéo l’a lu…Super et merci pour votre dynamisme !

Minéral Spirit

  • Adresse
    • Hall Jean Bouin
    • 19 rue Jean Bouin
    • 26000 Valence
  • Téléphone
    • 04 75 43 90 39
  • Suivez nos actus grâce à notre Flux RSS
  • Flux RSS

 

Webmaster
SFX Création